Algérie

Bantoustanisation de la capitale irakienne

L’US Army bâtit des murs pour isoler les communautés Désespérant de venir à bout de la violence intercommunautaire à Baghdad et de la guerre civile, les forces américaines ont entrepris la construction d’un mur de béton autour du quartier d’Adhamiya, enclave sunnite dans l’est principalement chiite de la capitale. Les travaux ont débuté le 10 avril. L’ouvrage, haut de 3,5 mètres, courra sur 5 kilomètres. «Ce mur est une des pièces maîtresses de la nouvelle stratégie des forces de la coalition et des forces irakiennes pour briser le cycle de la violence intercommunautaire», écrivait le sergent Pryor. Le Wall Street Journal avait déjà rapporté qu’un projet analogue avait débuté autour de Doura, un autre quartier sunnite, dans le sud de la capitale. Les responsables militaires américains à Baghdad se défendent toutefois de vouloir diviser la ville par communautés. «Ce n’est pas le but affiché du plan de sécurisation de Baghdad que de tout diviser en petites communautés entourées de grilles», assure le porte-parole de l’armée américaine. Selon le sergent Pryor, Adhamiya est prise au piège d’un cycle violences-représailles. «Les chiites y entrent et frappent les sunnites, et les sunnites se vengent en traversant la rue». L’ouvrage «protégera» les sunnites mais empêchera surtout les résistants de lancer des attaques. Les militaires américains parlent, entre eux, de «la Grande Muraille d’Adhamiya».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)