Algérie

Attentat suicide de Tizi-Ouzou

Le kamikaze identifié Selon le site «toutsurlalgerie.com», qui cite une source proche de l’enquête, le kamikaze, auteur de l’attentat suicide perpétré dimanche dernier contre le commissariat de la police des RG de Tizi-Ouzou, répondrait au nom de Bendahmane Ali. La même source précise qu’il s’agit d’un proche parent de Bendahmane Mohamed, adjoint de l’émir Baghalia Seghier Mourad, abattu mercredi dernier par les forces de sécurité près de Boumerdès. Quant au véhicule utilisé dans l’attentat, un fourgon J5 de couleur blanche et immatriculé à Boumerdès, il n’avait pas été volé mais appartenait au kamikaze. Cette révélation confirme ainsi les propos tenus par le ministre de l’Intérieur, Yazid Zerhouni, dimanche dernier, à partir des lieux de l’attentat, en soulignant que l’attaque constituait une réplique du GSPC à l’élimination du terroriste Seghier Mourad.Toujours selon notre source, les services de sécurité, qui avaient eu vent qu’un véhicule bourré d’explosifs avait pris la destination de la Kabylie, étaient à sa recherche depuis samedi, soit la veille de l’attentat suicide. Cependant, comme ils ne possédaient aucun renseignement concernant la cible visée par les terroristes, les forces de sécurité avaient multiplié les points de contrôle et surtout fait appel aux moyens de détection d’explosifs sur différents points d’accès aux centres urbains. Mais en vain, puisque l’attentat aura lieu le jour suivant. Ce qui amène les enquêteurs à privilégier la thèse d’une préparation du véhicule et des explosifs à l’intérieur de la ville de Tizi-Ouzou même, afin d’échapper à la vigilance des services de sécurité placés aux alentours de la ville et dans toute la région. Rappelons que l’attentat suicide contre le siège de la police des Renseignements généraux a fait 25 blessés (4 policiers et 21 civils) et d’importants dégâts occasionnés tant au commissariat qu’aux bâtiments mitoyens. Djamel M.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)