Algérie

« Assurer la stabilité de l'artisan moyen »

« Il faut vous organiser, créer des coopératives pour commercialiser votre produit », a répété, à maintes reprises, le ministre de la PME et de l'Artisanat, Mustapha Benbada, à l'intention des artisans qu'il a rencontrés lors d'une visite de travail effectuée, samedi, à Tindouf. Ces coopératives bénéficieront de l'aide de l'Etat et disposeront de tous les espaces existants au niveau des structures relevant de son secteur. Ces structures en voie d'achèvement ont, d'ailleurs, fait l'objet de cette visite d'une journée et ont concerné tout d'abord la Maison de l'Artisanat ' implantée au vieux quartier Moussani, avec un taux d'avancement des travaux de 75% ' dont la livraison doit être faite au moins au cours de ce premier semestre, selon les instructions du ministre ; vient ensuite le Centre de Facilitation à Tindouf-Lotfi (taux d'avancement 90%) dont la réception est prévue fin avril prochain et, enfin, le Centre de l'Artisanat de Ksabi (achevé à 99%).Les artisans ont beaucoup souffert du changement de la politique du pays après le retrait de l'Etat et sont devenus le maillon faible de l'économie nationale mais des efforts sont consentis pour redynamiser ce secteur et assurer la stabilité à l'artisan moyen. « En 2003, dira le ministre, on a mis au point un plan d'action dans le cadre du développement durable ; j'ai demandé 4,2 milliards de DA et l'Etat a consenti pour faire revivre le secteur ». D'autres chiffres ont été avancés par le ministre pour affirmer qu'il y a un nouvel espoir. De 56 000 artisans inscrits en 2002, ils étaient 126 000 fin décembre 2008.Le nombre des chambres de l'artisanat est passé de 20 à 31 et le secteur de Mustapha Benbada dispose actuellement de 90 structures. Lors de cette journée à Tindouf, le ministre a visité, au niveau du CFPA, une exposition de produits artisanaux confectionnés par des femmes au foyer et s'est enquis des préoccupations de ces dernières. Le ministre a achevé sa journée par une séance de travail à laquelle ont participé les cadres de son secteur et l'ensemble de l'exécutif de la wilaya.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)