Algérie

Association Dar El Gharnatia de Koléa



Sortie de son premier album A l?occasion de la sortie de son nouvel album, l?association Gharnatia de Koléa a gratifié son public, récemment, d?un remarquable concert au Palais de la culture de Kouba. La création de cette association, en mars 1972, n?est que l?aboutissement final d?un profond désir de la population de Koléa de renouer avec ses véritables valeurs ; c?est du moins ce qu?a affirmé le président de l?association, Boualem Kherrous. Selon ce musicologue, c?est dans des conditions assez difficiles et un environnement peu favorable que la musique andalouse s?est introduit avec fracas dans des agglomérations réputées pour leur conservatisme. Ainsi, en trente-six années d?existence, Dar El Gharnatia peut se targuer d?avoir parcouru un long chemin auréolé de merveilleuses expériences et de moment de purbonheur. L?association a eu l?insigne honneur de représenter l?Algérie, en décembre dernier, au Maroc. Ainsi, le CD en question est offert par l?orchestre de l?association sous la direction de Mohamed Cherif Saoudi. Cet album de 73 minutes est le fruit d?un travail méticuleux de toute une équipe de jeunes musiciens déterminés à exceller dans les maîtrises instrumentale et vocale. En tout, ce sont pas moins de dix-neuf morceaux choisis qui sont proposés, au grand bonheur des inconditionnels de ce genre de musique. Inquilab moual, Inquilab raml maya, Inquilab zidan, Inquilab sikah, Khals mazmoum... sont entre autres les enivrants titres chantés par de langoureuses voix. Dans Inquilab mazmoum, l?être est subjugué par la portée et la pureté des vers déclamés. Enivrons-nous quelques instants de cette poésie mystique : Peut-on vraiment aimer et dévoiler ses secrets/ Qui se comporte ainsi, n?est pas digne d?aimer/ Inconscient qu?il est !/ Quand à moi, voyez-vous, mon corps dépérit/ Et devant sa présence/ Mon c?ur se consume/ Mais rien n?est plus salutaire que de se résigner/ Devant l?indifférence de son bien-aimé/
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)