Algérie

Assises nationales de l?industrie


En attendant le schéma national d?aménagement du territoire Le ministre des Participations et de la Promotion des investissements souhaitait impliquer le maximum d?acteurs dans les débats sur la stratégie industrielle, qui engagera l?avenir économique du pays pour les 25 prochaines années, et il y est effectivement parvenu. Quelque 550 participants représentant largement le monde des affaires, l?administration économique, l?université et la société civile ont planché trois jours durant sur le document proposé. Le document final retenu en fin de travaux est le produit d?un consensus ayant l?inestimable mérite de donner une légitimité à la stratégie industrielle ainsi adoptée. Ce n?est pas rien dans un pays où la pratique courante consiste à imposer par le haut des plans d?actions que les acteurs concernés appliquent généralement sans conviction. Le moins que l?on puisse mettre à l?actif de ces assises nationales de l?industrie est qu?elles sont parvenues à donner une vision du devenir de l?économie algérienne qui sort d?une phase de stabilisation pour entrer dans une étape de relance effective devant donner à terme à l?Algérie une place dans l?échiquier économique mondial. L?économie à laquelle veut parvenir la stratégie industrielle en question est une économie compétitive en phase avec la mondialisation et le progrès technologique. Les pôles de compétitivité à promouvoir dans des zones qui disposent des atouts favorables (implantation d?une université, forte présence d?une industrie, existence d?infrastructures de base, etc.) seront le fer de lance du redéploiement industriel projeté. Toutes les formes de partenariat et d?alliances entre les entreprises et les universités, le public et le privé, le national et l?étranger pourront s?y réaliser avec les encouragements de l?Etat et des facilitations pour l?accès au foncier et aux infrastructures. Si l?Etat encourage l?investissement dans ces pôles, il n?interdit pas pour autant aux promoteurs d?investir là où ils le souhaite et dans le créneau de leur choix. Il compte ainsi diffuser le développement au niveau de l?ensemble du territoire, aidé en cela par l?autoroute Est-Ouest et les axes routiers de désenclavement qui seront achevés d?ici cinq ans au plus tard. Le schéma national d?aménagement du territoire que le gouvernement vient d?approuver donnera une cohérence à l?implantation spatiale des équipements de production ainsi qu?aux infrastructures. La mise en cohérence des politiques industrielles avec le plan d?aménagement du territoire est de nature à propulser l?Algérie, à qui cette vision prospective manquait cruellement, dans la modernité. La stratégie industrielle retenue reste toutefois tributaire de la qualité des institutions et des hommes qui seront chargés de sa mise en ?uvre. Outre la nécessité de ramasser les prérogatives dans une institution forte disposant de réels pouvoirs de décisions, les participants aux assises ont pratiquement tous insisté sur l?importance de la mise à niveau de l?administration économique (impôts, douanes, ministères, etc.) qui dans leur organisation actuelle travaillent beaucoup plus à la perte de l?investissement qu?à sa promotion. L?amélioration du climat des affaires doit également se poursuivre avec en perspective le renforcement de l?Etat de droit et la mise en place des éléments structurants de l?économie de marché (marché financier, marché des changes, marché foncier, etc.) qu?on n?a pas pu rendre effectifs à ce jour.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)