Algérie

ASO Chlef - Chahloul Abdelhamid (Attaquant)

«Je promets de donner le meilleur de moi-même» L’ex joueur de l’USM Blida qui était annoncé en grandes pompes au MCO, vient, finalement, de déposer ses valises à l’ASO Chlef. - On a appris que vous avez donné votre accord à l’ASO ? - Tout à fait, ma présence à Chlef confirme que je suis bien à l’ASO. J’ai rencontré le président qui m’a convaincu de rejoindre son club et comme moi également, je voulais faire partie de cette équipe chélifienne, on s’est mis d’accord. - Vous confirmez, donc, votre signature ! - Effectivement, cela s’est fait, cette saison, au bureau de l’ASO. J’ai discuté des modalités du contrat et j’ai apposé ma signature sur le document qui me lie désormais, à Chlef, pour deux saisons. - Peut-on connaître le montant du transfert ? - Je suis désolé mais je ne peux pas discuter argent, ce n’est pas dans mes habitudes. Je peux juste vous dire que je suis satisfait de ce que le président Medouar m’a offert. Je saurai lui rendre la pareille. - Mais, il y a quelques jours, vous étiez annoncé au MCO ? - Vous savez, c’est le destin qui nous sert de guide. Ce que je peux ajouter, c’est que j’ai perdu beaucoup de temps pour rejoindre l’ASO et je le regrette beaucoup. - Vous avez longtemps hésité pour finalement vous décider. - Vous savez, les choses n’étaient pas claires dans ma tête. Je vais vous faire une confidence. Certaines personnes ont tout fait pour me dissuader de venir à Chlef, si j’ai tergiversé, c’est parce qu’on m’a berné. Maintenant que j’ai vu l’ambiance qui règne à l’ASO, je ne regrette pas mon choix. J’ai failli tomber dans le piège du mensonge et de la jalousie. - Comment se sont fait les contacts avec l’ASO ? - Normalement, je devais rejoindre Chlef, il y a cinq saisons mais le destin en a décidé autrement. Quant à ma venue à l’ASO, c’est grâce à mon ami Benfissa qui ne m’a dit que du bien de cette équipe. - Pourquoi avoir choisi l’ASO ? - L’ASO m’a toujours attiré, c’est une véritable école. Chlef est devenue un modèle de stabilité et de continuité. Elle joue pratiquement les premiers rôles, chaque saison. Pour terminer, je vais vous faire une confidence, j’ai voulu rejoindre mon ami Zaoui. - Soyez plus explicite ? - Entre Zaoui et moi, il y a une vieille histoire et une grande rivalité. A chacune de nos confrontations, il y avait du carton rouge. Pour le moment, il mène par deux cartons à un, pour moi. Si je suis venu à Chlef, c’est pour montrer qu’il n’y a aucune rancune entre lui et moi. En football, les adversaires, d’hier, peuvent devenir les coéquipiers d’aujourd’hui. La présence de Zaoui et sa dernière signature à l’ASO m’ont poussé à venir à Chlef. - Vous serez en concurrence serrée avec Soudani, Messaoud et Boukhari. - La concurrence, j’y suis habitué et cela ne m’inquiète pas. Je dois m’attendre à toutes les difficultés. Je suis conscient de la valeur de ces trois éléments mais je saisirai la moindre occasion. - Quel est votre objectif pour cette année ? - Je souhaite faire une bonne saison, je veux gagner un titre avec ma nouvelle équipe. La saison prochaine, il y aura la Champion’s League, c’est un challenge très intéressant. Enfin, je promets aux supporters de donner le meilleur de moi-même. Seyfeddine
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)