Algérie - Revue de Presse

AS Khroub : Des atouts techniques certains



Tout autant que beaucoup d?autres clubs algériens, l?Association sportive du Khroub (ASK) était en stage à Aïn Draham (Tunisie), précisément au Centre international des sports. Un regroupement d?une dizaine de jours semble avoir suffi aux dirigeants, staff et à la trentaine de joueurs pour oublier les cris et les chuchotements de cette petite ville du Khroub. Pour ses supporters comme pour les amoureux du beau football, il serait inconvenant d?ignorer une équipe qui a tenu la dragée haute à des formations huppées durant le championnat de nationale II 2006/2007. Finir un parcours aussi tumultueux que ce championnat, avec beaucoup plus de frictions et de calculs de bas étages à la 2e place avec une accession largement méritée, n?était pas une sinécure. L?objectif a quand même été atteint. Pour la saison 2007/2008, l?équipe façonnée, préparée, polie et bichonnée en Tunisie par Saïd Belaribi, l?actuel entraîneur, dispose d?atouts techniques et physiques certains. A la vue des séances de préparation au centre de Aïn Draham (Tunisie), on peut dire que cette équipe devrait confirmer tout le bien que l?on pense d?elle. Elle est en mesure de dépasser le stade de l?espérance de ses supporters. Après sa quête vers l?inconnu les précédentes années, puis la découverte de ses potentialités saison 2006/2007, l?équipe du Khroub donne l?impression de vouloir être une hirondelle dans le ciel grisâtre du football constantinois. Pourra-t-elle en être le printemps ? C?est cette ambition qui anime Belaribi en prenant en mains les destinées techniques de ce club. Sur la pelouse d?une des 4 annexes du Centre international des sports de Aïn Draham, il reste tout de même conscient que sa mission est ardue face à des formations très expérimentées, matériellement et financièrement plus nanties. Des jeunes talents, il en a à satiété. Il y a les autres, les expérimentés sur lesquels compte le coach pour créer une équipe capable non seulement de résister aux attaques des Béjaouis de la JSMB à l?occasion de sa première sortie sur son terrain mascotte du Khroub, mais aussi de pousser l?adversaire dans ses derniers retranchements. Belaribi a déjà en tête sa composante. Il n?a pas voulu divulguer les noms, y compris à l?issue de la rencontre amicale ponctuée par une défaite (0/2) qui a opposé son équipe à l?USM Annaba. Dans les vestiaires du stade du 19 Mai de Annaba, Belaribi s?est exprimé sans parler de cote d?alerte. Pour lui, ces 90? de jeu ont été très instructives. Il aurait relevé quelque chose qui ressemble à une maturation lente, peut-être, mais certaine de ses joueurs. L?équipe a joué sans heurt et avec sérénité. Belaribi donne l?impression de savoir que son équipe peut mieux faire avec ses qualités et ses défauts. Il dit savoir comment la préparer techniquement, physiquement et tactiquement, pour troubler ses adversaires de ce vendredi et après. Cet entraîneur a pour principe la célèbre maxime : « prudence est mère de sûreté ». Pour cette saison 2007/2008, il a parlé de maintien en nationale I comme étant son objectif. Il a en tête le brillant parcours du précédent championnat de D II avec des résultats qui s?étaient inscrits dans une logique. En tous les cas, Belaribi a promis que ses joueurs de la ligne d?attaque iront promener leur « plumeau » dans le fond du placard de la JSM Béjaïa jeudi prochain à l?occasion de la première journée du championnat de DI. Dans le choix des armes, Belaribi en a retenu une qu?il dit être très efficace : le jeu offensif toujours et partout dans l?axe, de temps à autre, et à fond. Il a, cependant, quelques appréhensions avec le remaniement à 90% de l?équipe. Certes, elles ont été quelque peu amoindries par le stage bloqué de 10 jours à Aïn Draham (Tunisie), mais elles subsistent encore même si Belaribi évite d?en parler. « Pour 2007/2008, nous nous contenterons de jouer pour le maintien. Notre équipe est jeune même si elle a des certitudes et que sa jeune composante est réellement motivée pour faire quelque chose sur les terrains. Il ne faut pas oublier que nous allons être confrontés à de gros calibres ayant une très longue expérience du championnat national et de ses arcanes. »


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)