Algérie - Revue de Presse

Après USMA-JSK



Les Canaris dénoncent Je n?avais jamais pensé qu?un jour je puisse vivre dans un stade de football, ce que j?ai vécu lors de USMA-JSK ». Tel est le premier aveu du président de la section football de la JS Kabylie qui avait du mal à s?en remettre du vécu de la veille, tant il était encore choqué hier matin. En effet, pour Smaïl Maskri qui avait conduit la délégation kabyle au stade Omar Hamadi de Bologhine dira : « D?emblée et à notre arrivée, on avait senti le traquenard que l?on nous avait préparé. Nous avons eu les pires difficultés à accéder au stade du fait que notre véhicule ne pouvait avoir accès. D?ailleurs et fort heureusement que les joueurs s?étaient préparés à l?hôtel même. » Et d?ajouter que les dirigeants de l?USMA avaient voulu les faire accéder par un espace aboutissant droit sur les supporters locaux, « mais le plus grave est que ces mêmes dirigeants ont eu un manquement flagrant en termes de bienséance, tant ils nous avaient octroyé un vestiaire indigne d?une équipe se prévalant leader. Même un chien aurait refusé d?entrer dans ce vestiaire plein d?excréments et nauséabond ». Il dénoncera aussi ces personnes infâmes, revêtues du dossard de journaliste, « qui s?avèrent être des supporters de l?USMA à qui on avait remis un dossard de journaliste pour leur permettre d?avoir accès à la main courante et intimider nos joueurs. C?est comme cela que les dirigeants de l?USMA honorent la noblesse de la presse ». Cela, en prélude à la rencontre. M. Maskri fera aussi état de jets de projectiles durant toute la partie : « Nous avons reçu sur la main courante pas moins de quatre couteaux que nous avons remis au délégué de la partie. Ce qui m?a le plus sidéré ce sont toutes ces pierres qui provenaient de la tribune, tenez-vous bien, officielle, à laquelle nous n?avons pas eu droit. Comme n?ont pas eu droit d?accès aux tribunes certains de nos supporters, pourtant nantis de billets achetés au prix fort. » Le chef de la délégation kabyle a aussi mis l?accent sur l?heure passée, après la rencontre, sans douche et en sueur par ses joueurs dans leur fourgon, avant que la voie ne leur soit libérée pour rejoindre l?hôtel El Marsa de Sidi Fredj. Par ailleurs, la JSK s?envolera aujourd?hui pour la Guinée, via Paris, où elle affrontera dimanche Fello Star en Coupe d?Afrique. Daoud Bouabdellah (fissure à la cheville) ne sera pas du voyage. Drioueche, blessé, accompagnera ses camarades. C?est la première fois que la JSK rencontre un club de Guinée.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)