Algérie

Après une amélioration des résultats financiers

Après une amélioration des résultats financiers
Le groupe public Cosider bâtiment et travaux publics, a poursuivi l'amélioration de ses résultats financiers en 2014 et met le cap en direction de nouveaux métiers pour préserver ses performances.Lors d'une cérémonie organisée, mercredi soir, en hommage aux cadres du groupe .Le P-DG du groupe Lakhdar Rekhroukh avait présenté un bilan concernant la situation financière du groupe. Hausse de 30% du chiffre d'affairesSelon le bilan le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de cent douze 112 milliards de DA en 2014, en hausse de trente 30% par rapport à celui de l'année précédente qui s'était établi à 78,4 milliards de DA.Le chiffre d'affaires CA a ainsi atteint les 102% des prévisions qui tablaient sur un CA de 110 milliards de DA.La progression appréciable de ce résultat a permis de réaliser un bénéfice net de l'ordre de dix sept 17 milliards de DA avec une contribution de 4 milliards de DA aux recettes fiscales nationales.Ainsi, la valeur ajoutée, maintenue à hauteur de 50% de l'activité du conglomérat public de BTPH, a évolué de 34% en 2014 par rapport à l'année précédente, avait noté le même responsable, élu récemment à la tête de l'Union nationale des entrepreneurs publics UNEP.En parallèle, le plan de charge du groupe, c'est-à-dire la valeur globale des marchés qui lui sont confiés, a avoisiné les six cent 600 milliards de DA à fin 2014, ce qui correspond à quatre années d'activités.Selon M. Rekhroukh, environ 193 milliards de DA de ce plan de charge représentent de nouvelles affaires acquises par les différentes filiales du groupe.En outre, les investissements consentis par Cosider au cours de l'année 2014 s'élèvent à quelque 16,5 milliards de DA avec une création d'emplois de l'ordre 5 200 postes portant l'effectif du groupe à 34.000 travailleurs.S'agissant de la répartition du chiffre d'affaires par filière, celle des transports vient en première position avec une réalisation de l'ordre de deux cent cinquante 250 milliards de DA en pourcentage 42% à la faveur notamment des projets ferroviaires ainsi que les travaux d'extension du métro d'Alger.La filière énergie a, de son côté, réalisé un chiffre d'affaires de 110 milliards de DA, suivie par les travaux publics cent 100 milliards de DA, l'habitat trente-six 36 milliards de DA ainsi que l'hydraulique 30 milliards de DA.En termes d'évolution, les travaux publics ont réalisé une progression de quarante et un 41%, alors que les activités de construction ont évolué de 31%.Pourtant, avait-t-il relevé, ces niveaux de réalisation "ont été, parfois, altérés par un environnement contraignant" en raison de difficultés pour le lancement de projets importants pour des raisons liées notamment à des problèmes d'études et d'expropriation de terrains. Par ailleurs, le groupe s'est récemment doté d'un laboratoire pour la recherche et développement RD avec des recherches appliquées orientées notamment vers le domaine des matériaux."Cette structure permettra de renforcer l'expertise et la performance de la société engineering", a souligné le P-DG de Cosider. Cosider doit développer de nouveaux métiers Compte tenu de la situation économique actuelle marquée par la chute des cours de pétrole, ce groupe public doit développer de nouveaux métiers afin de maintenir ses performances et sa santé financière, avait-t-il affirmé.Cosider "se doit de se projeter sur l'avenir pour investir d'autres créneaux proches de ses activités traditionnelles", avait dit M. Rekhroukh, ajoutant que ces nouveaux métiers seront dévolus à de nouvelles filiales qui seront créées prochainement.Il avait, entre autres, cité la mise en valeur des terres agricoles, certaines productions agricoles comme la céréaliculture, le concessionnariat dans différents domaines, notamment, les immeubles, les services et les parkings au niveau des autoroutes. Le responsable avait affirmé qu' "Il s'agit de la seule manière de se détacher de la dépendance de l'investissement public".D'autre part, le groupe ambitionne de créer son propre institut de formation qui devrait contribuer à développer davantage la ressource humaine et améliorer ses performances.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)