Algérie

Après les graves émeutes de Tissemsilt


21 personnes sous contrôle judiciaire Les incidents qui ont éclaté, avant-hier soir, vers 17h10, à Tissemsilt se sont poursuivis et des émeutiers se sont attaqués hier au siège d’Actel ainsi qu’au musée de la ville et le nombre de personnes interpellées est passé hier à 159 dont 21 ont été placées sous contrôle judiciaire. Cela a commencé avant-hier quand des manifestants sont venus protester devant la daïra de Tissemsilt contre la liste de 589 bénéficiaires de logements sociaux, provoquant des dégâts aux voitures et aux édifices publics. Il faut reconnaître que même s’il y en avait 10.000 unités à distribuer, il y a fort à parier que cela aurait entraîné les mêmes débordements. Les uns dénonçant cette liste qui n’aurait pas été élaborée dans la transparence par la commission de daïra chargée de la distribution des logements sociaux, les autres interpellant le Premier responsable de la wilaya pour solliciter son arbitrage. Il y a eu ainsi, le premier jour des grabuges, casse de voitures et saccage de la daïra et de l’APC dont les portes et les fenêtres ont été détruites par les protestataires.Cela aurait pu dégénérer davantage, n’était l’intervention musclée des forces de sécurité qui ont investi les abords des édifices publics (wilaya, daïra, APC, cité administrative, trésorerie de la wilaya, etc.). A noter enfin que c’est «la présence dans cette liste de bénéficiaires étrangers à la ville de Tissemsilt» qui serait l’une des causes de l’ire des protestataires. Ceci étant, la tension règne toujours dans les esprits et chacun y va de ses spéculations quant aux causes qui ont mené à cette situation et que seule l’ouverture d’une enquête finira par déterminer.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)