Algérie

Après la défaite face au Honduras

La sélection nationale U23 de football a raté sa première sortie dans les JO, jeudi soir, à l'Olympic Stadium de Rio de Janeiro, en concédant une défaite (2-3) face au Honduras en match d'ouverture du groupe D.D'énormes regrets pour les Verts, qui ont finalement facilité la tâche à leur adversaire, qui n'avait rien d'un foudre de guerre en lui offrant une victoire dans un match à deux visages : moins reluisant en première mi-temps, et détonnant en seconde période.Il faut dire qu'au vu de la prestation des coéquipiers de Bounedjah dans le second half, dominant outrageusement le Honduras, ils doivent se mordre les doigts d'avoir laissé filer les trois points. Un match perdu en première période, avec d'abord deux erreurs défensives, la première de Kenniche, même si les Algériens ont réclamé un hors-jeu, et la seconde du portier Chaâl qui a offert le 2e but au Honduras.Beaucoup de regrets et une première mi-temps délicate, comme le soulignera le sélectionneur national, Pierre André Schurmann en conférence de presse : «En première mi-temps, on a été chahutés. On a manqué d'agressivité. On savait qu'ils jouent bien au ballon et qu'ils ont trois attaquants de qualité. C'est frustrant, avec tout ce qui s'est passé. On a d'abord perdu notre gardien n°1 Salhi, puis Kenniche en plein match. Je n'ai pas l'habitude de critiquer les arbitres, mais le joueur était hors-jeu de 3 m sur le premier but. C'est frustrant d'être pénalisé sur une action de jeu comme celle-ci.On travaille depuis 2 ans sur ces JO, et par une simple faute on est pénalisés. C'est normal dans le football et il faut l'accepter. Mais c'est dur», explique le technicien suisse. Et d'ajouter : «Il y avait beaucoup de déchet technique, on a perdu beaucoup de ballons aussi, même si on n'a pas été si mauvais que ça.» Le technicien suisse défendra par ailleurs le portier Chaâl qui a commis une seconde bourde en seconde période, offrant ainsi le 3e but au Honduras, au plus fort de la domination algérienne : «Il faut respecter Chaâl. C'est un jeune gardien. Il a des qualités. Cela fait partie de son apprentissage et de son inexpérience de jeune joueur. On va le remonter moralement. Il a les qualités pour faire mieux.» Refaire la même 2e mi-temps face à l'ArgentineL'EN a montré deux visages durant ce match, avec un bien meilleur en seconde période. C'est ce qu'a tenu à relever le technicien suisse, en estimant que la chance a fui son équipe : «Ce qu'il y a lieu de relever, c'est cette envie des joueurs. Ils sont revenus très fort dans le match et ont même failli égaliser. Malheureusement, il y a eu la transversale, le poteau et des jambes», estime Schurmann, dont les consignes à la mi-temps ont porté leur fruits. «En seconde période, on a demandé aux joueurs de jouer plus haut et de gagner les duels, mais aussi être très vigilants. C'était le juste chemin». Un chemin que les Verts devront impérativement suivre, demain à 13h (17h heure algérienne), à l'occasion de la 2e rencontre du groupe D qui les opposera à l'Argentine.Chances intactesBien que défaits par le Honduras, la qualification au second tour est loin d'être jouée. Mais pour cela, une victoire demeure impérative, surtout que Schurmann estime que les chances de qualification de l'Algérie demeurent intactes, avec cet objectif de faire mieux que l'EN espoirs de 1980 à Moscou : «Nos chances sont intactes pour nous qualifier. Face au Honduras, c'était un match fou. Pour le public, c'était intéressant. Il y avait des buts et surtout beaucoup de suspense. Les joueurs, je les connais très bien. On a fait un grand parcours et on l'a écrit. Cela fait 36 ans que l'Algérie n'était pas présente aux JO, et nous on veut aller plus loin. Mes joueurs en veulent, ils ont envie. Après, il y a d'autres paramètres, comme la chance face au Honduras. Elle n'a pas été de notre côté, et espérons qu'elle sera avec nous face à l'Argentine», conclut le sélectionneur national.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)