Algérie

Approvisionnement en eau colportée

Le wali veut des contrôles plus sévères Dans une correspondance adressée aux représentants de l’exécutif de la wilaya, intervenant dans la santé publique et les services de sécurité, le wali d’Oran a sensibilisé ses collaborateurs sur la nécessité de prendre toutes les mesures nécessaires susceptibles de protéger les citoyens des maladies à transmission hydrique «MTH», notamment, les consommateurs de l’eau colportée. Ces orientations interviennent parallèlement à l’augmentation des besoins de la wilaya en matière d’eau, plus précisément, dans certains quartiers du groupement du grand Oran. Une situation qui a largement favorisé l’approvisionnement en eau potable colportée, notamment, dans cette période de grandes chaleurs. La problématique souligne le wali, vient des colporteurs non recensés au niveau des bureaux d’hygiène communaux et qui continuent à exercer et approvisionner les populations de certains quartiers en eau potable. Cet état de fait pourrait exposer la vie de ces populations aux risques des maladies à transmission hydrique. Le premier responsable de l’exécutif local, apporte la lumière, également, sur certains propriétaires de puits qui procèdent, sans autorisation préalable, au fonçage et alimentent en eau douce certains colporteurs qui approvisionnent un nombre de quartiers. Sur cette question, le wali d’Oran a instruit les membres de la commission de wilaya composée du bureau d’hygiène de la commune, des représentants des services de sécurité, de l’hydraulique, du commerce, de l’urbanisme et de la commune, pour renforcer les mesures de contrôle de l’eau qui provient essentiellement de puits disséminés au niveau des localités de Coca. Le premier responsable de la wilaya annonce le lancement, dans les prochains jours, d’une opération de contrôle de puits et des colporteurs d’eau et appelle à l’application stricte des sanctions à l’encontre de contrevenants à la réglementation en vigueur. Parmi les mesures de sanction envisagées, la mise en fourrière des véhicules de colportage d’eau et la fermeture des puits.   Amel S.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)