Algérie - Revue de Presse

APC de Mascara



Tiraillements entre élus Rien ne va plus, ces derniers temps, à l?APC de Mascara, et l?état de pourrissement a atteint son paroxysme au sein de cette institution qui n?a jamais connu de stabilité depuis son installation, suite aux conflits claniques qui continuent à laminer les relations tendues qui existent entre ses membres élus. Les tiraillements qui existent entre les élus ont fini par se répercuter de manière négative sur l?intérêt public. Manque d?hygiène publique, état des routes catastrophique, fuites d?eau, trottoirs squattés, décharges sauvages, absence d?éclairage public, eaux usées qui infestent chaque jour les différentes rues et quartiers de la ville, voilà l?image peu flatteuse que présente la ville au quotidien à ses milliers d?habitants lassés et dégoûtés par cette dégradation continue. Devant cet état de fait déplorable, les élus du peuple n?hésitent pas à converger leurs efforts vers la déstabilisation continue de l?APC qui est censée chercher et trouver les voies les plus adaptées pour améliorer le vécu peu enviable des Mascaréens. Interrogés, certains d?entre eux, n?hésitent pas à afficher leur mécontentement concernant les agissements des élus de la commune qui ont, selon eux, « oublié de s?acquitter vraisemblablement de leur devoir, à savoir répondre aux préoccupations des citoyens qui s?intéressent essentiellement à la gestion des affaires de leur ville de manière efficace et transparente. Ils semblent plutôt vivre dans une sphère close où les intérêts partisans et les convoitises des présidences des commissions de l?Assemblée passent avant la première mission qui leur a été impartie par le peuple », dira un citoyen. Selon une source bien informée, sur les 15 élus que compte l?APC, 7 sont dirigés par un FLNiste et oeuvrent, depuis plus d?une semaine, à organiser un retrait de confiance à l?actuel président de l?APC (FLN). Ce dernier n?a pas hésité, pour sa part, au cours d?un point de presse, à démentir formellement cette information. On apprendra, d?autre part, que la décision d?installation de la commission de gestion de la ville par le wali a été accueillie favorablement par les citoyens qui ont demandé, à plusieurs reprises, la dissolution pure et simple de l?APC de Mascara.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)