Algérie

Aokas : Bientôt un bloc opératoire et un service pédiatrie


Des travaux d’extension du sous-secteur sanitaire d’Aokas pour sa dotation en nouveaux services sont en cours d’exécution.

Depuis la mise en œuvre, il y a une année, de ce projet d’extension et d’aménagement, cette structure est programmée pour être dotée d’un pavillon des urgences constitué entre autres d’une salle de consultation, de radiologie, déchoquage, d’un laboratoire et d’une salle de mise en observation. Au grand soulagement de la population, un nouveau service vient d’être introduit à ce sous-secteur, à savoir un bloc opératoire de chirurgie générale permettant d’effectuer des opérations sur place au lieu de transférer les malades vers l’hôpital Khelil Amrane de Béjaïa. Ce bloc est équipé de deux salles d’opération et d’une salle de réveil de quatre lits. Sa mise en fonction, selon le Dr Allouane, responsable de la structure, est programmée d’ici un à deux mois, soit à la réception d’un ascenseur. Quant au service d’hospitalisation, il est constitué de la médecine générale, chirurgie, maternité et un service pédiatrie qui manque d’encadrement pour sa mise en fonction. Afin de dégager l’espace nécessaire pour assurer l’extension et l’amélioration de la prise en charge, l’APC a regroupé dernièrement, sur recommandation du ministre de la Santé lors de sa dernière visite dans la région, la polyclinique et le sous-secteur sanitaire en une seule structure. Ce qui a nécessité la suppression de la rue qui traverse ces deux structures et ce, malgré la contestation de ses usagers. « Avec l’annexion de la polyclinique, cela va permettre d’effectuer des aménagements pour transférer le service de pédiatrie de son emplacement actuel vers cette structure qui dispose plus d’espace », nous précise Dr. Allouane qui ajoute que « le déplacement des malades ne se fera plus avec les risques de la route ». Le sous-secteur couvre les localités de Boukhelifa, Tichy, Aokas, Tizi N’berber et Souk El Tenine, soit prés de 100 000 âmes. Pour uniquement le premier semestre 2006, cette structure a enregistré, selon son responsable, 24 529 patients admis au service des urgences et 9982 pour des consultations.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)