Algérie

ANNABA : LES COMMERÇANTS ANNONCENT LA COULEUR

Comme il fallait s'y attendre, à la veille du mois de ramadhan, on assiste à une flambée des prix qui a tendance à se généraliser sur tous les produits.
En effet, il suffit de faire une virée aux marchés des fruits et légumes du centre-ville pour constater que l'oignon qui se vendait à 25 DA, est passé à 40 DA, le prix des carottes qui était de 50 DA atteint les 70 DA, l'ail est cédé à 150 DA et plus le kilo, la pomme de terre reste plus au moins stable, alors que le citron atteint 250 DA. Les fruits sont devenus un luxe ; les pêches se vendaient il y a quelques jours à 70 DA le kg, sont passées à 130 DA, les pruneaux et bananes dépassent largement la barre des 100 DA. Du côté des viandes, celle de l'agneau dépasse les 800 DA le kg, le b'uf est affiché à 1.200 DA le kg. La volaille aussi a pris l'envol, le kilo du poulet qui était cédé, la semaine passée à 250 DA le kg, est passé à 330 DA. Il y a lieu de signaler que cette hausse a également touché d'autres produits comme les persils et autres, très prisés en ce mois de ramadan. Même l'eau minérale a connu une hausse des prix.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)