Algérie

ANDI


Des Britanniques aujourd?hui à Alger Des hommes d?affaires britanniques auront, aujourd?hui à Alger, des discussions avancées avec les responsables de l?Agence nationale du développement des investissements (ANDI). Selon Shikha Tiwari, chef de la section commerciale de l?ambassade du Royaume-Uni à Alger, cette rencontre permettra de prendre acte des mesures pratiques d?investissement qu?offre l?ANDI. Ces Britanniques, plus pragmatiques que d?autres, sont arrivés hier en Algérie. Ils comptent bien signer des contrats avec leurs homologues algériens avant de quitter le pays, le 7 décembre. Pour cela, ils auront une mise en relation d?affaires avec des opérateurs algériens du secteur privé demain à l?hôtel Mercure (Alger). Une opportunité pour prendre des parts du marché algérien dans des secteurs hors hydrocarbures, nous précisera encore la chef de la section commerciale de l?ambassade du Royaume-Uni à Alger. La délégation de Middle East Association (MEA), conduite par Michael Thomas, directeur du commerce au sein de cet organisme, regroupera les représentants de grosses boîtes d?industrie et de commerce. Selon une note de l?ambassade british en Algérie, on retrouve parmi les neuf entreprises britanniques Copper Cable Compagny, spécialisée dans les câbles en cuivre et aluminium, câbles marins et télécoms ; RS Componenets International, connue dans le domaine des distributeurs d?outils électriques et électroniques ; Norbain SD, connue dans le domaine de la distribution d?équipements de télésurveillance et instruments de contrôle, NHG Timber, investie dans l?exportation de bois et produits en bois semi-finis ; Jiskoot, concepteur, fabricant et fournisseur de systèmes de mesure pour l?industrie hydrocarbures. Il y a également Bebco Co, entreprise spécialisée dans les pièces détachées pour tracteurs, outils et équipements pour le secteur agricole dont Gregory Lebrasseur, export-manager, dira : « L?objectif de ma visite en Algérie est d?avoir l?opportunité de rencontrer des distributeurs et des entreprises diverses pour explorer ensemble une future collaboration potentielle. » La délégation de la MEA, soutenue par United Kindgom Trade and Investment (l?équivalent un peu de la Coface française), comprend également un représentant de MEED, revue économique spécialisée qui couvre l?Afrique du Nord et le Moyen-Orient. A signaler que la présence, de plus en plus renforcée en Algérie, de British Petrolium (BP) tient à être consolidée par l?implication d?entreprises britanniques dans le secteur hors hydrocarbures. Cela bien qu?actuellement, 52 opérateurs activent dans notre pays au sein d?une structure informelle, Bristish Business Group.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)