Algérie

Aménagements urbains à Mila


Enfin, des projets novateurs ! D?importantes opérations d?aménagement urbain ont été concrétisées au niveau du chef-lieu de wilaya au moment où beaucoup d?autres sont lancées à travers les principaux quartiers de la ville. Des efforts palpables et soutenus d?embellissement et de relookage de la commune chef-lieu de wilaya ont été accomplis ces deux dernières années. L?urgence et le souci de concilier Mila avec son statut de capitale de la wilaya ont rendu nécessaire le lancement de grands chantiers afin que l?antique Milev se départisse de cette image dévalorisante et encombrante d?agglomération rurale qu?on lui attribue à raison. Les responsables locaux ont, semble-t-il, enfin pris à bras-le-corps la mesure de cet énorme challenge de modernisation graduelle de la cité pour concilier la population avec un cadre de vie qui, il faut en convenir, était jusque-là épouvantable : incohérences urbanistiques, chaussées dénivelées, trottoirs défoncés, routes éventrées, etc. Une ville en quête de modernité La pénétrante Est ou POS n° 6, qui se prolonge jusqu?au siège de la wilaya, la double voie, communément appelée boulevard, qui part du rond-point Boussouf jusqu?à la cité DNC, sur les hauteurs sud de la ville, et le revêtement du centre-ville, soit 12 km de bitume, ont mobilisé une enveloppe de 11,4 milliards de centimes dans le cadre du PCD, et sont autant d?opérations d?aménagement menées à leur terme après la rénovation totale du réseau d?assainissement. « Toujours concernant le centre-ville, une autre action d?envergure portant sur la réfection de la voirie : pose de trottoirs, carrelage et éclairage public moyennant 10 milliards au titre du PSD, est déjà lancée », affirme Louanès Bouzagza, chef de la daïra. Les travaux d?aménagement d?un énorme carrefour, futur pôle de rayonnement sur la cité qui va du lieudit Aïn Siyah à la vieille ville de Mila sur une distance de 350 m, battent leur plein. Il y est prévu la réalisation d?un vaste boulevard avec pavage sur les 40 m de largeur, la pose de bancs de repos, la confection d?espaces verts et la création d?un petit lac et d?un théâtre de verdure pour un montant avoisinant les 12 milliards de centimes ; 8,5 milliards de centimes, nous a confié le même responsable, ont été affectés à l?aménagement (en cours) d?une double voie qui prend naissance à hauteur de l?OPGI en direction du siège de la wilaya, alors que 7 milliards de centimes sur PCD et plus de 18 milliards de centimes sur PSD sont alloués à l?itinéraire allant du rond-point Boussouf vers le centre universitaire (sortie ouest de la ville vers Zeghaïa), qui bénéficiera de projets novateurs d?élargissement des allées et d?embellissement. S?agissant des quartiers retenus en matière d?aménagement, le programme sectoriel a fait la part belle à la populaire cité El Kharba aux 12 000 habitants, qui a bénéficié d?un matelas financier de 100 milliards de centimes, tandis qu?une étude, tendant vers ce même objectif, est lancée au profit de l?autre important pôle populaire, Senaoua en l?occurrence. « L?ensemble des opérations achevées ou lancées sont le fait d?une profonde réflexion envisagée depuis de longs mois »,a conclu L. Bouzagza, pour battre en brèche toute tentative de paternalisme et de récupération de la part de formations partisanes en mal d?alternative et de programmes électoraux qui tiennent la route.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)