Algérie - Chiffres

Amélioration de l'excédent commercial : une hausse de 26,7% au 1er semestre 2012 Economie : les autres articles

Amélioration de l'excédent commercial : une hausse de 26,7% au 1er semestre 2012 Economie : les autres articles
Les indicateurs de la balance commerciale de l'Algérie affichent une hausse de 26,7%.
Selon les chiffres des Douanes, cette amélioration est due à un excédent de 15,78 milliards de dollars au 1er semestre 2012, contre 12,45 milliards de dollars durant la même période en 2011. Le Centre national de l'informatique et des statistiques (CNIS), cité par l'APS, explique cette hausse de l'excédent commercial par une baisse des importations conjuguée à une amélioration des exportations.
Dans le détail, l'on relève que les exportations de l'Algérie ont atteint 38,82 mds de dollars, contre 36,75 mds de dollars au cours de la même période de l'année écoulée, en hausse de 5,62%.
Les importations se sont établies, par ailleurs, à 23,03 mds de dollars contre 24,29 au cours de la même période en 2011, soit une diminution de 5,21%.
Ces résultats ont dégagé, selon le CNIS, un taux de couverture des importations par les exportations de 169% contre 151% durant la même période de référence. Sur le montant global des exportations, les hydrocarbures ont représenté 97,42% avec 37,82 mds de dollars lors des six premiers mois 2012, contre 35,67 durant la même période de 2011, en hausse de 6,02%. Les exportations hors hydrocarbures demeurent toujours «marginales» avec seulement 2,58% du volume global des exportations, soit une valeur d'un milliard de dollars, accusant ainsi une baisse de près de 7,5% durant les premiers six mois de 2012 et par rapport à la même période de 2011.
Pour les importations, il est constaté une baisse de quatre groupes sur les sept qui constituent la structure. La plus importante baisse a concerné les biens d'équipements agricoles (34,50%), totalisant 150 millions de dollars durant le 1er semestre 2012 contre 229 millions de dollars à la même période 2011.
Les biens d'équipements industriels avec un recul de plus de 16,6% se sont chiffrés à 7,3 mds de dollars contre 8,7 durant la même période de comparaison. La baisse a également touché les biens alimentaires (11,91%) pour atteindre 4,32 mds de dollars durant le 1er semestre 2012 contre 4,90 à la même période en 2011. Les importations du groupe demi-produits ont aussi reculé de 8,15%, totalisant 5,16 mds de dollars contre 5,62, détaille le CNIS.
La hausse la plus importante de la structure des importations au 1er semestre 2012 a été enregistrée par le groupe «biens de consommation non alimentaires» avec 4,68 mds de dollars (+36%), «produits bruts» 989 millions (+6,92%) et des «énergie et lubrifiants» avec 420 millions de dollars, en hausse de moins de 1%.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)