Algérie

Ali Bouafia, un footballeur accrocheur à souhait

Ali Bouafia, un footballeur accrocheur à souhait
Qui est Ali Bouafia ' C'est un footballeur qui a vu le jour un certain 5 août 1964 à Mulhouse, en France ; un joueur doté d'une excellente constitution physique et d'une technique très développée qui a fait toute sa carrière footballistique dans le championnat français où il s'est distingué dans l'entre-jeu, à droite comme à gauche, surtout qu'il avait la particularité de jouer des deux pieds avec un égal bonheur.Ali Bouafia avait beaucoup voyagé dans le championnat français, puisqu'il avait porté les couleurs de différents clubs très huppés tels que le FC Mulhouse, l'Olympic de Marseille, l'O Lyon ,le Racing club de Strasbourg, le FC Sochaux, le FC Lorient, l'US Creteil lusitanos, et l'EA Guingamp. Ali Bouafia possédait un régistre très étendu dans le domaine technique genre style du football vif, rapide, mais comptait surtout sur son dribble court ou long pour désarçonner son adversaire et comme nous l'avions signalé en titre, c'est un footballeur accrocheur à souhait, sa vivacité du geste, sa vitesse de course et sa clairvoyance dans l'entre-jeu ont fait de lui un excellent animateur et même le moteur au sein de la formation avec laquelle il jouait et qu'il dirigeait en véritable patron. Ses qualités techniques individuelles et son sens du jeu collectif ont fait de lui un des footballeurs algériens les plus complets. C'est lui qui dirige les man?uvres du milieu du terrain en ne cessant d'alimenter en balles-buts ses coéquipiers. Ali Bouafia était un footballeur très doué, un technicien de premier ordre, d'une correction exemplaire, très respecté par ses adversaires et ses coéquipiers. Il était aidé dans tout cela par une belle constitution physique, un jeu de football provocateur dans le sens où il aimait s'infiltrer balle au pied sans avoir à recourir à des remises en «une-deux». Il savait faire usage de son excellente technique en mouvement. Sa vitesse de course, sa détente, sa frappe de balle et le sens de la passe lui assurent de grandes conditions d'évolution sur le terrain, polyvalent, il semble s'exprimer beaucoup mieux dans l'entre-jeu. Ali Bouafia avait un féroce appétit de victoire qui faisait de lui un joueur qui n'hésite jamais à sortir le grand jeu et Mememême souvent toute sa panoplie de footballeur agressif, il pratiquait beaucoup du dribble avec une pointe de vitesse supérieure à la moyenne, une course balle au pied, souveraine qui ont fait de Ali Bouafia un titulaire incontesté des Vert et Blanc durant son époque. Ses incursions par le centre (il n'avait rien d'un ailier de débordement) étaient une panique pour les défenseurs adverses qui n'avaient comme possibilités pour l'arrêter que de se servir de procédés réprouvés par les lois du jeu. Opportuniste à souhait, Ali Bouafia excelle surtout dans une formation qui pratique le contre. A cette tactique, il est irrésistible, c'était un footballeur clairvoyant, technique, efficace qui a fait les beaux jours de beaucoup de clubs français, il était un véritable poison pour les défenseurs adverses qui bien souvent, employant la manière forte, une pratique qui n'avait guère d'emprise sur lui car elle le stimulait davantage dans ses incursions en force. Formé à Mulhouse, Ali Bouafia se fait remarquer dans l'équipe entrainée par Raymond Domenech, gagnant au passage ses galons d'international algérien. Après une saison passée à l'O Marseille au début de l'ère Bernard Tapie, il retrouve Domenech à l'O Lyon et fait partie de l'équipe qui décroche la montée en division ligue Une en 1989, titulaire régulier à l'O Lyon, il rejoint le Racing nouvellement promu en ligue deux et s'impose très vite comme un pilier du système Gress sur son aile gauche. Après trois ans au racing, il retourne en division deux où il connaitra encore deux autres montéees avec Lorient (1998) puis Guingamp (1999). Il devient ensuite directeur sportif au sein de cette formation puis recruteur avec l'AS Monaco. Ali Bouafia est fier d'avoir porté les couleurs de son Algérie qu'il a toujours portée dans le c?ur, il aurait pu être un international avec les Bleus de France mais lui avait choisi les Vert et Blanc, celui du c?ur.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)