Algérie

Algérie Telecom

Algérie Telecom
Il n'y aura pas de baisse des prix d'Internet, en 2016. C'est ce qu'a indiqué, hier, le P-DG d'Algérie Telecom (AT), Azouaou Mehmel, au forum d'El Moudjahid, contredisant, ainsi, les annonces faites par la ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Imane-Houda Feraoun, qui avait évoqué, récemment, une réduction graduelle des prix, effective dans les prochains mois. L'invité du Forum d'El Moudjahid a précisé qu'il est difficile aujourd'hui, pour son entreprise de baisser les prix d'Internet, compte tenu de la dépréciation de la monnaie algérienne. Et par le fait qu'AT achète tous ses équipements en devises de l'étranger. Il a précisé, en outre, que le payement en devises de l'exploitation de la bande passante, ne permet pas de telles réductions. Si la ministre Houda Feraoun a estimé que la réception des grands investissements d'Algérie Télécom, prévue en 2016, va permettre une baisse progressive des prix, le P-DG d'AT, a estimé que le maintien des prix, à leur niveau, est déjà un exploit. Il dira que le fait qu'on n'a pas augmenté les prix, c'est déjà un effort. Et sur les comparatifs des prix par rapport à nos voisins, qui sont inférieurs aux nôtres, le P-DG d'AT a indiqué qu'en termes de comparaison, il faut prendre en considération tous les paramètres. Et d'évoquer l'étendue importante de nos territoires, comparativement, à nos voisins, et qui induisent des investissements importants. Il dira qu'en dépit des distances entre le Nord et le Sud, les habitants du sud du pays payent le même prix, les mêmes frais d'Internet, que le citoyen résidant au nord du pays. Pour ce qui est de la 4G, Mehmel a précisé qu'AT compte, à ce jour, 500 000 clients pour ce service, à usage fixe. Il a précisé que la seule contrainte qui empêche la généralisation de ce service est le manque d'espace pour abriter les stations. Le P-DG d'AT a précisé que 940 stations ont été installées jusqu'à nos jours, avec le souhait de doubler leur nombre, si ce n'est la difficulté de trouver des espaces, notamment, dans les grandes agglomérations. En ce qui concerne le débit, le P-DG d'AT a affirmé que l'Internet, à haut débit fixe, limité actuellement à 8 Mo/s, passera, incessamment, à 20 Mo/s.Le P-DG d'AT a, beaucoup, insisté sur la nécessité de numériser le contenu local, en citant, le projet de la bibliothèque numérique, qui, selon ses déclarations, « est en phase de test et d'essai.» Azouaou Mehmel a annoncé, en outre, le lancement, avant la fin du 1er semestre de cette année, du projet de la vidéo, à la demande, un projet de partenariat entre AT et l'ENTV.Interrogé, encore une fois, sur la possibilité de l'ouverture du capital d'Algérie Telecom, Azouaou Mehmel a précisé « que ce n'est pas à l'ordre du jour ». Et d'affirmer « ce qui est à l'ordre du jour, pour le moment, c'est l'entrée de l'opérateur public de téléphonie mobile Mobilis, filiale d'Algérie Télécom (AT), à la bourse d'Alger »50 % des factures téléphoniques n'arrivent pas aux clientsLe P-DG d'Algérie télécom a reconnu que l'acheminement des factures téléphoniques pose problème. Des factures qui n'arrivent pas aux clients et qui les exposent à des coupures de leurs lignes téléphoniques, pour des raisons de non-paiement à temps. Le conférencier a précisé que sur un nombre d'abonnés à la téléphonie fixe qui a atteint 3,3 millions, 50%, seulement, reçoivent leur facture téléphonique à temps. Le 1er responsable d'AT s'est dit conscient de cette situation, en promettant de résoudre ce problème, en adoptant deux solutions possibles. L'envoie des SMS pour les particuliers et saisir les professionnels par emails.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)