Algérie

Algérie: Les réformes économiques préconisées actuellement risquent de ne pas aller loin, selon Hamid Temmar

L'ancien ministre dira que si l'Etat ne comptait que « sur la planche à billets, les risques inflationnistes seront importants »« Toutes les réformes économiques préconisées à l'heure actuelle n'iront pas loin », a déclaré, hier, le Pr Hamid Temmar, lors de son passage sur Radio M, ajoutant que la meilleure façon de faire était de commencer par mener à bout les réformes lancées il y a quelques années déjà.
Rappelant que des réformes avaient été lancées au début des années 2000, l'ancien membre du gouvernement a estimé qu'il fallait les poursuivre. « Je pense que le moins cher et le plus rapide c'est de revenir à ces réformes, de faire une évaluation et démarrer leur mise en ?uvre», a-t-il suggéré. « Sans ces réformes, toutes les politiques macroéconomiques qui prévoient une baisse des importations, que le budget de l'Etat soit rétabli (...) Les politiques macroéconomiques ne peuvent avoir d'effet que si le système économique est en mesure de les recevoir ». Il a rappelé, à ce propos, que, dans le meilleur des cas, les réformes dont on parle actuellement prendraient trop de temps à être concrétisées.
D'autre part, il dira que si l'Etat ne comptait que « sur la planche à billets, les risques inflationnistes seront importants » ajoutant que « l'Etat ne doit pas arrêter de dépenser, surtout dans les budgets d'équipement et une partie des subventions ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)