Algérie - Revue de Presse

Algérie-Grande-Bretagne



Vers un accord d?extradition L?Algérie et la Grande-Bretagne devraient signer, à court terme, un accord d?extradition. La ministre britannique déléguée au Foreign and Commonwealth Office et chef adjoint de la majorité des lords, Mme Elisabeth Symons, a saisi l?opportunité de sa visite, hier à Alger, pour proposer aux autorités algériennes de conclure un accord de cette nature, apprend-on de sources diplomatiques. Mme Symons a agi sur insistance du nouveau ministre britannique de l?Intérieur, M. Clark. Ce dernier, mentionne-t-on, veut marquer son passage au gouvernement de Tony Blair en établissant, notamment, une coopération exemplaire avec l?Algérie dans le domaine de la sécurité et de la justice. A préciser que la proposition britannique, favorablement reçue par la partie algérienne, a été faite au secrétaire général du ministère de la Justice. Mme Symons, qui a exprimé en outre le souhait de son pays de donner une assise « plus concrète » aux relations algéro-britanniques, a évoqué une coopération dans le domaine fiscal. Elle a assuré, par ailleurs, de « la disponibilité de la Grande-Bretagne à apporter tout le soutien et l?assistance à l?Algérie pour la finalisation du processus de son accession à l?OMC ». Mme Symons a passé en revue aussi, avec ses interlocuteurs, les perspectives de coopération bilatérale dans le cadre de la prochaine mise en ?uvre de l?accord d?association de l?Algérie avec l?Union européenne. A rappeler que le président Bouteflika a été officiellement invité par le Premier ministre britannique, Tony Blair, à participer au sommet du G8 prévu en juillet prochain à Londres.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)