Algérie

Algérie (Football) - IL S’EST OCCUPÉ LUI-MÊME DE LA DÉSIGNATION DES ARBITRES POUR LES MATCHS DE LIGUE 1: Bichari déjà d’attaque



Algérie (Football) - IL S’EST OCCUPÉ LUI-MÊME DE LA DÉSIGNATION DES ARBITRES POUR LES MATCHS DE LIGUE 1: Bichari déjà d’attaque


Au cours d’une réunion tenue dimanche soir au siège de la FAF entre le président de la FAF, Charaf-Eddine Amara, et le vice-président de la Commission fédérale d’arbitrage, l’ex-international Mohamed Bichari, 51 ans, la désignation des membres de cette structure a été ficelée, en attendant celle des sous-commissions.

En sa qualité de président également de la CFA, en attendant l’amendement des statuts de la FAF vu que les statuts actuels ne permettent pas la désignation d’un président en dehors des membres du bureau fédéral, Charef-Eddine Amara, en concertation avec Mohamed Bichari, a jeté son dévolu sur le Dr Mohamed Benarous, directeur national de l’arbitrage (DNA), le Dr Farouk Houasnia (membre), Mme Safia Ayouni (membre), M. Ali Bouali (membre) et enfin M. Belkacem Boumaza (membre).

Mais qui est la nouvelle composante de la commission d’arbitrage algérien?

L’ancien arbitre international Mohamed Benarous est connu sur la scène nationale. Natif de la ville de Laghouat, professeur d’université à Dély Ibrahim, il occupera le poste de directeur national de l’arbitrage, de surcroît réénuméré, en remplacement de Tahir Belaïd, prié de plier bagage. Dans la nouvelle équipe d’arbitrage, on retrouve également Farouk Houasnia, ancien arbitre international, directeur des relations dans une entreprise privée spécialisée dans le cosmétique. Houasnia est natif de la ville de Constantine où il a décroché son diplôme universitaire. Ali Bouali, ancien arbitre fédéral de Fréha (Tizi Ouzou), est éleveur de bovins et producteur de lait. Il est également détenteur d’un diplôme de technicien supérieur en hôtellerie. Cet arbitre a marqué les esprits en 2015 lorsqu’il a décidé de claquer la porte de la CFA. Il exerçait la mission d’évaluateur d’arbitres, mais ses rapports n’ont jamais été pris en considération, d’où son retrait. Belkacem Boumaza, ancien arbitre fédéral issu de la ville d’Annaba, figure dans l’équipe de Bichari. Cet arbitre occupe un poste d’agent dans une entreprise.

La gent féminine sera représentée dans la nouvelle commission d’arbitrage par Mme Safia Ayouni, ancienne arbitre internationale. Originaire de la ville d’Oran, cette ancienne arbitre est titulaire d’une licence en langues étrangères. D’autres noms seront intégrés dans la commission, comme l’a si bien révélé Bichari à Liberté. “C’est une première liste pour entamer le travail d’organisation le plus vite possible. Il y aura d’autres membres qui vont nous rejoindre, à l’instar de Houari Belkacem, de Sofiane Bouseter qui fait un excellent travail de formation à Blida et de Djamel Haïmoudi. À ce titre, on apprend que Djamel Haïmoudi sera chargé du volet formation et développement. Je ne ferme la porte à personne”, dira Mohamed Bichari, qui ajoute au passage que la désignation des matchs de la première journée de la phase retour sera faite par ses soins: “J’ai déjà pris le train en marche. La désignation des arbitres comptant pour la première journée de la phase retour sera faite par mes soins; on tentera de mettre les meilleurs à l’heure actuelle. Je reviendrai à l’organisation de Belaïd Lacarne, la meilleure pour une prise en charge réelle de l’arbitrage national.”

Bichari attaque sa mission donc à l’occasion du début de la phase retour du championnat de Ligue 1.




Photo: Le vice-président de la Commission fédérale d’arbitrage, l’ex-international Mohamed Bichari, 51 ans

RACHID ABBAD
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)