Algérie - Période coloniale

Algérie : C'est quoi l'architecture néo-mauresque ?


Algérie : C'est quoi l'architecture néo-mauresque ?
Qu’est-ce que donc que le style néo-mauresque ? Petite parenthèse historique : le style néo-mauresque a débarqué à Alger au tout début du XXe siècle sous le gouverneur général Charles Célestin Jonnart qui, dans un souci de gagner la population autochtone, imposa un style nouveau qui devait s’inspirer de l’architecture arabe. Ce style se distingue par ses nombreux emprunts à l’architecture arabo-andalouse : arcs, coupoles, stuc ciselé, portes massives sculptées, faïences et mosaïques, inscriptions coraniques… Cela donna lieu à une série d’édifices appelés justement «néo-mauresques». Les plus connus sont la Grande-Poste (1910, conçue par les architectes Voinot et Tondoire), l’actuel siège de la wilaya d’Alger, la Medersa de La Casbah, près du mausolée de Sidi Abderrahmane, et le siège de La Dépêche algérienne qui abrite aujourd’hui le bureau de wilaya du RND.