Algérie

Algérie (Athlétisme) - PREMIER ATHLÈTE QUALIFIÉ EN FINALE DES JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO. Triki: “Objectif : offrir une médaille à l’Algérie”


Algérie (Athlétisme) - PREMIER ATHLÈTE QUALIFIÉ EN FINALE DES JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO. Triki: “Objectif : offrir une médaille à l’Algérie”


Il fallait attendre la 10e journée des jeux Olympiques à Tokyo pour voir enfin un athlète algérien atteindre une finale d’une épreuve olympique.

Le jeune Mohamed Tahar Yasser Triki, spécialiste du saut en longueur et du triple saut, a réussi dans la nuit de lundi à faire partie du groupe qui disputera la finale de cette spécialité demain jeudi au stade Olympique de Tokyo. Triki a réalisé un saut de 17,05 m, l’un des meilleurs cinq sauts lors des qualifications.

Le champion national s’est montré tout content et doublement motivé pour améliorer sa performance en finale: “La concurrence était très rude. Je ne m’attendais pas à une telle rivalité, surtout que cette discipline exige des techniques de haute performance”, a fait savoir Triki juste après sa qualification.

Alors qu’il faisait partie des derniers contingents qui ont rallié Tokyo, Triki, qui se trouve en terre nippone depuis même pas une semaine, se dit un peu gêné par le décalage horaire.

“Je ne cache pas que je ne suis pas encore tout à fait en forme. Je ne me suis pas adapté parfaitement au décalage horaire ici à Tokyo. Cela fait juste cinq jours que je suis là. J’ai réussi à me qualifier, quand même, en finale. C’est très important pour moi. Maintenant que c’est fait, je compte faire tout mon possible pour honorer mon pays, et, pourquoi pas, offrir une médaille à l’Algérie”, estime le recordman national.

Triki, qui compte parmi les dix meilleures peformances mondiales, défiera en finale le vice-champion olympique 2016 à Rio et 3e performeur mondial, l’Américain Claye William (18.14), le Burkinabé Zango Hugues Fabrice, détenteur du record mondial de la spécialité en salle (18.07) et le recordman d’Afrique en plein air.

“J’ai réalisé un saut de 17,05 m, c’est la 5e meilleure performance lors de ces qualifications. Je reste optimiste car tout est possible en finale. Si je suis ici, c’est pour donner le meilleur de moi-même. Je ne ménagerai aucun effort. Nous avons beaucoup travaillé et sacrifié avant d’arriver aux JO. Nous avons fourni beaucoup d’efforts et j’espère que l’avenir sera meilleur et concluant.”

Ce n’est guère une surprise de voir Yasser Triki en finale du triple saut à Tokyo. Le jeune athlète est une valeur sûre de sa spécialité. L’enfant de Constantine s’est positionné parmi les athlètes à suivre cette année. Avec un bond de 17,33 m réalisé cette année (nouveau record d’Algérie), Triki a pour objectif de décrocher une médaille olympique. Selon lui, aucun favori ne se dégage.

- Imane Khelif se contente de la 5e place

Cependant, si Yasser Triki a réussi à réserver une place en finale de sa spécialité en triple saut, la pugiliste Imane Khelif (60 kg) a hypothéqué ses chances de gagner une médaille olympique. Khelif a été éliminée en quarts de finale du tournoi de boxe, après sa défaite devant l’Irlandaise Harrington Kellie Anne (5-0), hier mardi à l’Arena de Kokugican. L’Algérienne de 22 ans, qui termine ainsi à la 5e place de ces JO de Tokyo, n’a pu résister face à l’Irlandaise (31 ans), championne du monde 2018. En 8es de finale, Khelif Imane (60 kg) avait pris le dessus sur la Tunisienne Meriem Homrani. Khelif est d’ailleurs la dernière algérienne engagée en boxe à Tokyo, après l’élimination dès le premier tour de ses coéquipiers Boualem Roumaïssa (51 kg) et Ichrak Chaïb (75 kg) chez les dames et Abdelhafid Benchabla (91 kg), Younès Nemouchi (75 kg), Chouaïb Bouloudinats ( 91 kg), Mohamed Houmri (81 kg) et Mohamed Flissi (52 kg) chez les messieurs, en se faisant éliminer dès les 8es de finale. De son côté, l’Algérien Sid Azara Bachir (87 kg) disputera aujourd’hui les repêchages pour la médaille de bronze de la lutte gréco-romaine face au Serbe Zurabi Datunashvili. Azara (24 ans) a éjecté le Chinois Peng Fei (11-1) en 8es de finale, avant de perdre face à l’Ukrainien Zhan Beleniuk (1-1). Sid Azara a mené tout au long de son combat, mais le règlement de la lutte mondiale donne la victoire à celui qui marque le dernier point. Néanmoins, Sid Azara a eu droit au combat de repêchage après la qualification de son adversaire précédent en finale. Son compatriote Merabat Abdelmalek (67 kg) a été éliminé au stade des qualifications, en perdant face au Sud-Coréen Ryu Hansu (8-0). L’élimination de Merabet s’ajoute à celle de Fergat Abdelkrim (60 kg) et d’Adem Boudjemline (97 kg) en lutte gréco-romaine. Aujourd’hui, ce sera au tour de Kherbache Abdelhak (57 kg) et de Fateh Benferdjallah (86 kg) de faire leur entrée en lutte libre. Ils seront opposés, respectivement, au Bulgare Vangelov Georgi Valentinov et au Suisse Reichmuth Stafan.




Photo: Mohamed Tahar Yasser Triki, spécialiste du saut en longueur et du triple saut. © D.R

Ahmed Ifticen
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)