Algérie

Alger en bref Alger : les autres articles

-Basse Casbah : assaut de moustiques à Zoudj ayoun
Les habitants de la basse Casbah, précisément du quartier Zoudj Ayoune, se plaignent de l'assaut des moustiques depuis le début de l'été. Ils affirment ne pas pouvoir fermer l''il de la nuit en raison des désagréments provoqués par ces insectes que rien ne semble pouvoir éliminer. «Je brûle une dizaine de pastilles chaque nuit, mais en vain, le nombre de moustiques est tellement important qu'il est impossible de les chasser», nous dira un habitant.Selon lui, la cause principale du foisonnement des moustiques est la présence d'un ancien hammam infect et abandonné, qui constitue depuis des années la source de leurs désagréments.
«Nous avons saisi les autorités locales pour venir le désinfecter et l'assainir, hélas, à ce jour rien n'a été fait», affirme notre interlocuteur. Cette situation, regrette-t-il, risque de durer tout l'été, au grand dam des résidants qui ne savent plus à quel saint se vouer. Pis encore, le laisser-aller des autorités est on ne peut plus flagrant, sachant que depuis le début de l'été aucune opération de démoustication n'a été effectuée.
-Seaal : coupure d'eau dans plusieurs communes
L'alimentation en eau potable sera suspendue dans plusieurs communes d'Alger, de mardi à mercredi, de 19h à 05h en raison de travaux d'entretien et de réparation, indique dimanche la Société des eaux et de l'assainissement d'Alger (SEEAL) dans un communiqué. Il s'agit des communes de Gué de Constantine (en partie), Bachedjerrah (en partie) et Kouba (Lotissement Michel, Parc Ben Omar, Lotissement La Cadat, quartier L'Appreval et la cité Djilali Lyabes), précise la Seaal. Les travaux, localisés au niveau du complexe d'El Harrach, sis à la route nationale n°38, auront lieu durant la nuit et concernent la réparation sur le système de production, explique la société. A cet effet, un dispositif de citernes sera mis en place afin d'alimenter en priorité les établissements publics et hospitaliers et réduire les désagréments pour la population, ajoute la Seaal.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)