Algérie

Alger en bref



-Les bureaux de poste pris d’assaut A l’approche de l’Aïd, les bureaux de poste ont été encore une fois pris d’assaut par des milliers de citoyens venus percevoir leur salaire. A la rue Rochaï Ali, à Belouizdad, les citoyens qui se sont rabattus sur le distributeur de billets situé à l’extérieur du bureau afin d’éviter la grande affluence à l’intérieur étaient confrontés à une situation déconcertante : au moment où un nombre important de citoyens attendaient leur tour, l’appareil est tombé en panne. Une chaîne humaine s’est alors formée sur plusieurs dizaines de mètres. En espérant le rétablissement du réseau, les citoyens on dû attendre des heures durant.Par ailleurs, plusieurs bureaux de poste de l’Algérois ont été également pris d’assaut par les citoyens dont les paies ont été virées préalablement pour la circonstance, notamment à Dar El Beïda, El -Harrach, Bab Ezzouar. Quahouet Chergui : Désordre routier A Quahouet Chergui, dans la commune de Bordj El Kiffan, le nouveau plan de circulation mis en place pour pallier le problème de la congestion routière, engendrée par les travaux de réalisation d’une trémie, semble inefficace devant le nombre de véhicules qui passent au quotidien par cet endroit.Le nouvel agencement ne répond plus aux attentes des automobilistes qui, arrivés sur les lieux, sont contraints de rebrousser chemin en raison des interminables files de voitures, notamment durant les heures de pointe. -La trémie de Kherraïssia  ouverte à la circulation La trémie de Kherraïssia, qui s’inscrit dans le cadre  de la réalisation de la deuxième rocade d’Alger (Zéralda-Boudouaou 65 km) a  été ouverte dimanche à la circulation en présence du ministre des Travaux publics,  M. Amar Ghoul. Le ministre a précisé que cet ouvrage d’art réalisé sur 600 mètres selon les techniques les plus développées a coûté «près d’un milliard de dinars» pour une durée de réalisation de 18 mois.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)