Algérie

Alger en bref

 Centre de soins psychologiques (Bentalha) : Repas pour 750 orphelinsUne fête au profit de 750 enfants orphelins a été organisée, lundi dernier, au centre de soins psychologiques de Bentalha, à l'occasion du Mawlid Ennabaoui, par la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (Forem). A l'occasion du Mawlid Ennabaoui : « Nous organisons aujourd'hui un repas pour quelque 750 orphelins de la région de Bentalha, dont nous nous occupons pendant toute l'année », a déclaré à l'APS le directeur exécutif de la Forem, Makki Abdelahak, soulignant l'importance d'organiser ce genre de fêtes pour ces enfants. « Nous estimons essentiel d'organiser ce genre de fêtes à travers le territoire national », a-t-il affirmé, ajoutant que des initiatives similaires ont eu lieu samedi à Zemmouri et dimanche à Tiaret, Aïn Defla, Relizane et Remka. La Forem organise, comme chaque année, au centre de soins psychologiques de Bentalha, une cérémonie le jour du Mawlid Ennabawi afin que plus de 700 enfants orphelins passent une agréable journée, a indiqué pour sa part la directrice du centre, Mme Braoui Nadia. « Pour cette journée, nous offrons un déjeuner à ces enfants et nous organisons durant l'après-midi des divertissements, notamment de la musique et un spectacle de clowns », a-t-elle précisé. « Le centre organise ces fêtes pour que ces enfants ne se sentent pas seuls ou à l'écart de la société et pour qu'ils se réunissent dans la joie », a souligné la psychologue. BEO : Canalisation d'eaux usées éventréeDepuis plus d'un mois, une canalisation d'eaux usées a éclaté au niveau de la rue Omar Benaïssa (n°60), générant un véritable cloaque le long de la rue. « Bien que le problème ait été signalé à plusieurs reprises au niveau du bureau d'hygiène communal, les services concernés ne daignent pas intervenir », disent, outrés, les riverains qui interpellent une nouvelle fois les responsables sur ce problème de santé publique qui affecte leur environnement, non sans les exposer aux MTH (maladies à transmission hydrique). La menace des vieux balconsDes pans de balcons des vieux immeubles s'effondrent. A Bab El Oued, Alger-Centre ou plus loin à El Harrach, ce phénomène prend de l'ampleur vu la vétusté avérée des immeubles centenaires. Seul palliatif prévu par les propriétaires, interdire l'accès de cette partie du trottoir aux piétons, en attendant que les brèches qui se sont formées soient complètement colmatées. A la rue Boumendjel, une partie du balcon d'une bâtisse s'est affaissée sans faire heureusement de victimes parmi les passants ou les occupants de l'immeuble en question. Sauf qu'il a suffi de plusieurs jours pour voir cette partie de l'immeuble colmatée totalement. Les passants étaient obligés de contourner l'endroit, de peur de voir une pierre leur tomber sur la tête. Des voitures ont été endommagées en raison des chutes de blocs des balcons. Les pouvoirs publics seraient inspirés en prenant en charge ces façades, dans le cadre des opérations touchant à l'embellissement des vieux immeubles.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)