Algérie

Aït Yahia (Commune de Tadmaït) : Un village oublié


Les citoyens du village interpellent les élus locaux et les pouvoirs publics sur des revendications élémentaires, tels l?eau, la route, l?électricité et l?assainissement. Les habitants d?Aït Yahia, un village situé à une dizaine de kilomètres de la daïra de Draâ Ben Khedda, dénoncent ce qu?ils qualifient du « mépris » des autorités locales à leur égard et réclament que l?APC daigne enfin se pencher sérieusement sur leurs problèmes. La première revendication des habitants d?Aït Yahia, comme nous l?a indiqué M. Remdani, un habitant du village qui nous a fait visiter les lieux, est le bétonnage des ruelles qui sont dans un état accidenté rendant ainsi la circulation à l?intérieur du village dangereuse pour les piétons, en particulier les enfants et les personnes âgées, surtout de nuit en raison de la défectuosité de l?éclairage public dans pratiquement tout le village. En plus des accidents qui peuvent survenir, l?absence de l?éclairage accentue le climat d?insécurité qui règne chez les habitants du village à cause de la situation sécuritaire précaire que vit notre pays depuis près de deux décennies maintenant. L?inaccessibilité de ces ruelles pour les véhicules contraint les malades et les femmes enceintes à parcourir de longues distances à pied avant de pouvoir être évacués en voiture vers la clinique de Draâ Ben Khedda, parce qu?à Aït Yahia, on ne dispose pas d?un centre de soins. A cet effet, les villageois exigent de la part de leur municipalité la construction d?un dispensaire pour épargner aux malades de faire un trajet de 10 km. L?autre problème soulevé par notre interlocuteur est le manque d?eau qui, malgré l?existence d?un réseau AEP, ne coule que rarement dans les robinets. Pour l?heure, ce sont les 3 fontaines du village qui alimentent les gens d?Aït Yahia en eau potable, nous a déclaré M. Remdani. En plus du manque d?eau, les villageois souffrent aussi des coupures fréquentes d?électricité surtout en saison hivernale les plongant dans le noir, des heures durant, demandent à ce que le réseau électrique soit réparé ou refait. Le problème de l?assainissement figure aussi parmi les revendications des gens d?Aït Yahia. En effet, le réseau d?évacuation des eaux usées est défectueux, dégageant ainsi des odeurs nauséabondes insupportables et laissant planer aussi des risques certains sur la santé des villageois et ce, en dépit des travaux de réfection qui ont été menés par la municipalité, nous a indiqué M. Remdani. Ce dernier, handicapé de son état, souhaite que les responsables de sa commune prennent en charge la frange des handicapés de son village pour améliorer un peu leurs conditions de vie. Dans le but de leur éviter les déplacements sur Tadmaït ou Draâ Ben Khedda, les villageois d?Aït Yahia exigent des autorités locales que le bureau de poste et l?annexe de la mairie de Tadmaït au niveau leur village, et dont les travaux de construction sont achevés depuis belle lurette, soient mis en service le plus rapidement possible. Les habitants de ce village réclament également la construction d?un centre de loisirs pour les jeunes afin de leur permettre de fuir un peu la morosité de leur vie de chômeurs.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)