Algérie

Aïn Témouchent

Aïn Témouchent
Le gigantesque incendie qui a ravagé, il y a une semaine, douze abris de fortune et des locaux commerciaux à l'abandon depuis leur réalisationen 1997, vient de faire un troisième décès. Il s'agit de la mère de la petite fille de 10 ans qui, elle aussi, est morte des suites de ses brûlures au 3e degré. Le premier décès avait été constaté juste après que l'incendie a été éteint. Il s'agit d'un enfant de cinq ans qui a été carbonisé. Pour rappel, il s'agit non pas de la troisième attaque contre ces squatteurs de Haï Moulay Mustapha, comme nous l'avions écrit, mais de la quatrième. Les victimes sont des personnes sur lesquelles on jetait l'opprobre. Jusque-là, ces incendies, dont l'origine criminelle ne fait aucun doute, n'avaient pas fait de victimes, mais que des dégâts matériels. Et comme les agressions ont lieu en général de nuit, au moment où personne ne circule dans le quartier, l'enquête de police est au point mort puisqu'aucune arrestation n'a été enregistrée.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)