Algérie

Aïn Témouchent

26 bibliothèques pour relancer la lecture Dans le cadre de la relance de la culture publique, la wilaya d’Aïn Témouchent a bénéficié de 26 projets de bibliothèques repartis à travers les communes. Le montant total alloué pour la réalisation de ces structures culturelles avoisine les 25 milliards de centimes. La répartition est proportionnellement programmée par rapport à la densité de la population de la commune concernée. Trois catégories de lieux de lecture sont retenues, des salles de lecture en milieu rural, des bibliothèques en circonscription semi-urbaine et également des bibliothèques en milieu urbain. A ce titre, les communes avec moins de 5000 habitants ont bénéficié d’une salle de lecture et elles sont au nombre de neuf: Aoubellil, M’said, Oued Berkeche, Hassasna, Emir Abdelkader, Ouled Kihel, Sidi Boumediène, Chentouf et Bouzedjar. Des salles de lecture plus importantes viennent booster la lecture publique dans les communes rurales de Oued Sebbah, Aïn Sebbah, Terga, Aghlal, Sidi Safi, Sidi Ouriache et Ouled Boudjemaa. Cependant, les chefs-lieux de daïra dont Aïn Témouchent, El Amria, Oulhaça, Chabat, Aïn Arbaa, Aïn Tolba et Hassi El Ghella bénéficieront chacune d’une bibliothèque semi-urbaine. Quant aux trois bibliothèques urbaines, elles seront implantées dans les principales communes à Aïn Témouchent, Beni Saf et Hammam Bouhadjar. Pour la ville d’Aïn Témouchent, les nouveaux rayons de lecture publique permettront de répondre au besoin de la population. Le choix est porté à la nouvelle ville Akid Otmane, Haï Zitoune et Haï Moulay Mustapha. Actuellement, les esprits sont portés vers la bibliothèque nationale «Malek Bennabi», une annexe de la B.N qui a tardé à ouvrir ses portes. Selon les informations recueillies, il y aurait un problème d’organigramme qui empêcherait l’inauguration, sachant que les candidats ayant réussi leur concours de recrutement sont optimistes en ce qui concerne le pourvoi des postes ouverts. Sur le plan culturel, la wilaya connaît un sursaut de qualité depuis l’après- séisme, venant s’y ajouter le complexe culturel et le centre universitaire en projet de réalisation.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)