Algérie

Aïn Sefra. Un parc national à valoriser


De par sa nature intacte et fabuleuse, Djebel Aïssa (2 236 m), considéré comme un pan entier de la biodiversité, a été classé parc national depuis mars 2003. Or, depuis cette date, aucune décision quant à sa propre gestion et son autonomie n?a été véritablement traduite sur le terrain. Cet agréable site, chargé d?une remarquable et naturelle beauté paysagère, s?affirme admirablement par sa diversité biologique. Un parc national qui s?étale sur les communes de Tiout et Aïn Sera, d?une superficie de 24 400 Ha, renferme un patrimoine culturel riche d?une cinquantaine de gravures rupestres, d?une flore steppique (Alfa, Armoise Blanche, entre autres), d?une faune (Hyène rayée, Chacal, Renard, Rapaces, etc.), est certainement susceptible d?être à l?avenir un pôle très attractif pour un écotourisme de qualité, économiquement viable et écologiquement durable.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)