Algérie

Aïn El Hammam : Le siège de la daïra réformé

La vétusté du siège de la daïra d'Aïn El Hammam est telle qu'il est difficile à son personnel de travailler dans la sérénité avec un minimum de confort. Les locaux actuels ont été construits, durant la guerre de libération pour accueillir les services français de la SAS (Section administrative de sécurité). A l'indépendance, l'administration locale les avaient transformés en « résidence », devant recevoir les éventuels hôtes de marque en visite à l'ex-Michelet. Ce n'est que par la suite que la bâtisse a subi des aménagements de façon à abriter le siège de la toute nouvelle daïra de Ain El Hammam. Cependant, force est de reconnaître que ces dernières années, les matériaux ayant servi à sa construction, dans les années cinquante, n'ont pas résisté à l'usure et commencent à montrer leurs limites. Les bureaux qu'on ne cesse de rafistoler n'offrent plus les conditions de travail idéales aux fonctionnaires qui y travaillent. Des lézardes dans les murs, laissent passer le jour alors que les enduits tombent peu de temps après leur réparation. Vu de l'extérieur, un imposant mur de soutènement, en pierre, menace de s'effondrer et d'entrainer dans son sillage une partie de la bâtisse. De larges fissures y sont visibles sur une hauteur de plus de cinq mètres. Une légère secousse peut avoir raison de cette masse qui menace de s'abattre sur la rue qui le longe. La demande de réforme vient d'être acceptée par le wali de Tizi Ouzou qui a instruit les services concernés de procéder à un choix de terrain, dans les plus brefs délais. Mardi dernier, une commission composée du CTC et du premier responsable de la daïra a effectué une sortie, suite à laquelle, il a été décidé d'implanter le nouveau siège de la circonscription de Ain El Hammam à l'emplacement de l'ex-gendarmerie. Pour cela, des travaux de démolition seront nécessaires sur ces lieux qui, au gré des différents P/APC, ont servi de dépôt ou d'annexe de l'état civil, sans jamais avoir de destination précise. A un certain moment, c'est une coopérative immobilière qui allait y voir le jour. Il reste à ce que les travaux doivent être entamés au plus tôt.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)