Algérie

Aïn El Hammam

Les bouchers en grève Suite à la fermeture de l?abattoir de la ville de Aïn El Hammam, les bouchers de la localité, ainsi que ceux d?Illilten et Iferhounène, au nombre dépassant la quarantaine, ont décidé de fermer boutique pour une durée illimitée. En effet, l?abattoir est fermé depuis le 2 mai dernier sur décision des autorités locales qui ont engagé des travaux de réfection. Or, il s?avère, d?après les bouchers, que l?entrepreneur avait procédé uniquement à des rénovations de façade, ce qui ne répond guère aux normes d?hygiène et de salubrité requises. L?abattoir sera alors fermé une seconde fois. Entre-temps, les bouchers subissent les désagréments du trajet et surtout de l?insécurité routière, en abattant leurs bovins à Illoula Oumalou et à Bouzeguène, effectuant ainsi une cinquantaine de kilomètres de nuit. « Nous préférons arrêter notre activité que de nous exposer aux dangers et à l?insécurité de la route », dira L. M., un jeune boucher. Rappelons que Boubhir est connu pour être un endroit où l?insécurité règne. « Je n?ai pas envie d?exposer mon camion dépassant deux cents millions de centimes, mes bovins à plus de quinze millions de centimes la tête, et par-dessus tout ma personne », enchaîne Meftah, un boucher du centre-ville. Ils ont décidé de recourir à la grève illimitée, et ce, malgré l?engagement de la daïra de Aïn El Hammam de reprendre les travaux à l?abattoir dans les plus brefs délais. Réouverture de la BDL Après un mois de travaux intensifs suite au hold-up perpétré en mai dernier, l?agence BDL de Ain El Hammam est fin prête pour recevoir ses clients. « Pour ceux qui se souviennent de son état de destruction à l?explosif et le saccage des bureaux, il n?est pas facile de reconnaître l?agence dans une telle apparence », fait remarquer un client. En effet, dans les délais les plus brefs, l?agence « revient avec un look moderne répondant aux normes de l?exercice bancaire pour de meilleures prestations », nous dit M. Debiane, directeur de l?agence. Vue de l?extérieur, la BDL attire les regards par sa devanture et l?installation de deux caméras de surveillance. Le directeur ajoute : « Notre clientèle est restée la même, sans défection. Elle a été patiente et nous espérons être aussi pertinents en répondant favorablement à ses doléances. »
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)