Algérie

AIN EL ARBA : Projets de développement en retard


La daïra de Aïn El Arba accuse un grand retard dans l’achèvement des projets entrant dans le cadre des différents programmes. La tournée du premier responsable de la wilaya effectuée, hier, à travers les quatre communes de cette circonscription administrative, a permis à ce dernier de s’enquérir de l’état d’avancement de ces projets.
La situation semble préoccupante à plus d’un titre, notamment en ce qui concerne le programme des 100 locaux commerciaux par commune, initié par le président de la République. À chaque halte au niveau des chantiers, le wali a eu droit à une série de problèmes rencontrés sur le terrain. À Tamazoura, par exemple, le représentant du P/APC n’a avancé l’argument de l’absence de terrain pour la réalisation des 110 locaux à usage commercial, suggérant la suppression de 56 unités et ce, même si les travaux des 10 locaux ont été entamés. Le chef de l’exécutif, qui n’a pas apprécié la justification de l’élu censé défendre les intérêts de ses jeunes concitoyens, a rejeté tout simplement cet argument. Aussi, les entreprises ne se bousculent plus pour la réalisation de ce type de locaux d’où le retard accusé à ce jour. Pourtant, Aïn-Témouchent a bénéficié d’un quota de 1 018 locaux à usage commercial et le chef de l’exécutif a suggéré de confier les travaux aux artisans maçons pour combler le retard.
Au douar Douahi, où sont lancés 10 logements ruraux, l’entreprise privée chargée de leur réalisation peine pour avoir son acte de propriété. Le même problème se pose pour celui ayant en charge la réalisation de 30 logements ruraux.
À Sidi Boumédiene, les entreprises ont fait état d’un autre aléa bancaire qui perturbe les délais de réalisation des logements sociaux locatifs et logements ruraux. En un mot, un constat alarmant a été établi à l’issue de cette tournée qui a provoqué l’ire du premier responsable de la wilaya.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)