Algérie - Revue de Presse

Agroalimentaire



Premier camembert constantinois Après bien des atermoiements et maints essais, le premier camembert constantinois est né. Baptisé Numidia, du nom de la laiterie où il est fabriqué, le produit Giplait vient tout juste de faire son entrée, plutôt timide et sans grandes pompes, dans le marché local. En effet, les amateurs de fromages à pâte molle, ont fortuitement découvert la nouvelle marque disponible seulement depuis mardi dernier, chez quelques laitiers et épiciers du centre-ville, à priori suite à la vente d?un premier quota de 4000 boîtes, sorties directement de l?usine de fabrication de camembert annexée au groupement industriel des productions laitières Giplait, sis à Chaâb Ersas, selon une source digne de foi. Pour rappel, le projet dont le lancement était prévu pour septembre 2001, disposait, et depuis longtemps, de toutes les conditions nécessaires pour sa mise en route, dans la mesure où l?installation des équipements techniques, en plus d?un personnel qualifié ayant suivi des formations, étaient bel et bien réunis ! Aussi, le motif d?un ajournement aussi important, reste une énigme. Pour revenir au produit en question, dont le composant essentiel est bien entendu le lait, l?on apprend que c?est dans le respect des normes et de la tradition de fabrication, que l?usine préconise et utilise dans sa préparation du lait cru collecté chez les éleveurs de bovins, à raison de 26 DA, le litre. La phase active de la préparation, qui dure deux jours, consiste à faire cailler le lait et le mouler à l?aide de louches particulières pour lui donner la forme qui le caractérise tant. Egoutté, il sera salé puis recouvert de pénicillium candidum, fameux champignon qui fera du camembert ce qu?il est. Toutefois, le fromage n?est pas encore consommable, son affinage dure au moins 21 jours. Mieux encore, il sera à point entre 30 et 35 jours. Reste au nouveau camembert d?être apprécié des gourmets, et trouver une place dans une gamme très variée de fromages à pâte molle, qui ont déjà leurs inconditionnels.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)