Algérie - Revue de Presse


Alerte à la tavelure et au mildiou La variété de pommiers de saison appelée Golden delicious, la vigne, la pomme de terre et la pêche sont menacées par des champignons. C?est l?Institut national de la protection des végétaux (INPV) qui tire la sonnette d?alarme en attirant l?attention de la direction des services agricoles de la wilaya de Constantine. Dans ses derniers bulletins d?information phytosanitaires, cette institution attire l?attention des agriculteurs concernés sur les mesures à prendre pour combattre ces maladies. Il est précisé notamment que « la menace qui pèse sur la pomme de saison, la Golden delicious, est due à une maladie appelée la tavelure, dont le caractère épidémique infecte les feuilles des pommiers et surtout les fruits qui ne pourront pas, de ce fait, être écoulés sur le marché. » Selon cette même source, la localité de Hamma Bouziane, serait infectée par ce champignon qui aurait touché une variété précoce de pommes connue sous le vocable de Hanna. Cette maladie risquant de se développer rapidement à la faveur de la canicule qui sévit actuellement, l?INPV a invité les agriculteurs, à travers ses derniers bulletins d?alerte à « effectuer les traitements préconisés pour empêcher la prolifération de ces champignons ». Cette même structure a également alerté les viticulteurs contre la menace représentée par le mildiou de la vigne dont « les premières tâches huileuses sont apparues dans certains vignobles », indique un autre bulletin d?alerte de l?INPV, où il est vivement recommandé « d?effectuer dans les meilleurs délais les traitements préventifs à l?aide de fongicides appropriés ». L?INPV a attiré également l?attention des agriculteurs sur l?apparition du mildiou de la pomme de terre, spécifiant que « la pluviosité enregistrée cette décade va accentuer la propagation de cette maladie en affectant la pomme de terre de saison ». A partir de ce constat, il est demandé aux producteurs d?être vigilants et d?appliquer scrupuleusement les traitements adéquats, notamment si les orages persistent. Enfin, une menace du même genre plane sur les cultures de pêches selon cette même source d?information qui met l?accent sur la maladie appelée la « cloque du pêcher » observée sur les variétés précoces dites « My flower » et « Cardinal. » A ce propos, le dernier bulletin de l?INPV souligne que « c?est une maladie à caractère épidémique affectant les feuilles du pêcher par des boursouflures jaunâtres puis rougeâtres et se traduisant par des pertes de rendement et la récolte de fruits de mauvaise qualité » 



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)