Algérie

Agence de soutien à l?emploi de Mila



Financement de 933 microentreprises Stimuler l?esprit d?entreprise chez les jeunes, tout en adaptant leurs projets avec les véritables besoins économiques locaux, telle est la dynamique qui fonde l?action de l?Ansej », c?est en ces termes que Okba Benloucif, ex-directeur de l?Ansej à Mila (actuellement en poste à Annaba depuis à peine quelques jours), résumera la démarche déployée par son organisme. De 1998 au 31-12-2007, son institution a financé la création de 933 microentreprises, qui ont généré plus de 2 700 postes d?emploi directs. La situation en rose traversée par cette agence de soutien à l?emploi ne résulte pas tant des chiffres éloquents que de la volonté des responsables d?inculquer aux jeunes investisseurs un véritable esprit d?entreprenariat pourvoyeur de projets porteurs. Se voulant un conseiller avant d?être banquier, un accompagnateur et partenaire, à part entière, dans la mise en ?uvre de tout l?environnement pour le développement et la promotion de la microentreprise, l?Ansej de Mila prendra le taureau par les cornes et lancera un ambitieux plan d?action à partir de février 2006, à l?effet de la concrétisation de ces objectifs. La notion de microentreprise n?est plus synonyme de ruée sur l?agence pour arracher de nouveaux financements, mais est perçue comme un nouvel outil-stratégie et une politique privilégiant la qualité des projets créés et leur mise en adéquation avec le tissu économique de la cartographie de l?économie de la wilaya.« Au titre du plan d?action 2006-2007, nous avons développé, en direction du seul secteur de la formation professionnelle, trois programmes basés sur des journées d?étude et de vulgarisation du dispositif Ansej, qui ont touché les 13 CFPA et plus de 1 500 stagiaires », a indiqué O. Benloucif. Les stagiaires d?avant l?année 2005, ayant reçu des invitations dans le cadre du comité mixte Ansej-formation professionnelle, sont au nombre de 2 900. Cet élan a donné lieu au dépôt de 370 dossiers de création d?entreprise, dont le financement de 73 microentreprises qui se sont traduites par la création de 220 emplois directs pour un investissement dépassant les 12 millions de dinars. L?insertion du module relatif à l? « initiation à la création de l?entreprise » à l?INSFP de Mila, expérience unique en son genre à l?échelle nationale, a profité à une première promotion (2006/2007) constituée de 80 stagiaires. Pour le compte de l?exercice 2007/2008, l?Ansej assure l?encadrement de deux modules au profit de 42 techniciens supérieurs qui suivent une formation en hydraulique et en traitement des eaux. « Socialement utile et économiquement rentable », telle est le concept de création de l?entreprise que tente de développer l?Ansej de Mila à travers les trois programmes plus haut détaillés.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)