Algérie

Affaire qaradhaoui

Accusé de mener une campagne subversive El Qaradhaoui dompte la tempête londonienne Quelle semaine l?imam égyptien Youcef El Qaradhaoui vient de passer à Londres à l?invitation du maire de la capitale, Ken Livingstone ! Il y a eu d?abord les lobbies et organisations juifs qui ont constitué un dossier reprenant d?anciennes et récentes déclarations de l?imam dans lesquelles il apporte son soutien aux opérations-suicides en Palestine qu?il qualifie d?actes de résistance de la part des Palestiniens qui n?ont pas d?autre recours pour se défendre et défendre leur terre, estime-t-il. Le dossier dans lequel ces organisations accusent également l?imam d?incitation à la haine a été présenté à la police qui l?a présenté à son tour au procureur de la reine qui a estimé que l?imam ne constituait pas un danger pour le pays et que, par conséquent, il ne peut faire l?objet d?une expulsion, comme le demandaient les organisations juives. El Qaradhaoui a, en effet, condamné publiquement les attentats du 11 septembre 2001 contre les Etats-Unis et s?est prononcé à plusieurs reprises contre Al Qaîda et le terrorisme islamiste. Cela n?a pas empêché le tabloïd The Sun de le surnommer « The Devil » (le diable) et d?autres gros tirages de la presse de caniveau et certains députés du parti conservateur de le traîner dans la boue. El Qaradhaoui a, en revanche, eu un traitement VIP de la part du maire de Londres, Ken Livingstone, connu pour ses positions en faveur des minorités ethniques et des causes justes dans le monde et lui-même surnommé « Ken le rouge » dans les années 1980. El Qaradhaoui se défend d?être antijuif. Dans son sermon vendredi dernier à la grande mosquée de Regent?s Park à Londres, il a expliqué comment le Prophète Mohamed s?était levé par respect devant le passage d?un cortège funèbre. Ce n?est pas le corps d?un musulman, mais celui d?un juif, lui a dit un de ses compagnons, lui signifiant qu?il n?était pas nécessaire de se lever. Le Prophète lui a répondu : « N?est-il pas un être humain ? » Et à El Qaradhaoui d?ajouter : « Chaque âme doit être respectée en Islam. » Le respect des droits de l?homme et la tolérance religieuse n?ont pas été inventés par les Européens, mais par le calife Omar, il y a 14 siècles, a indiqué à la presse l?imam égyptien, qui cite l?exemple du calife Omar qui a vertement sermonné un de ses gouverneurs qui avait abusé des droits des chrétiens par cette interpellation : « Depuis quand disposez-vous du droit de traiter des êtres humains comme des esclaves, alors que Dieu les a créés libres ? » Lundi soir, lors d?une conférence sur le droit des femmes à porter le hidjab, tenue à Londres, Ken Livingstone a tenu à présenter ses excuses à l?imam au nom des Londoniens pour « la xénophobie et l?hystérie dont ont fait preuve certains titres de la presse tabloïd à son encontre ». Ces titres ont fait preuve d?une ignorance de l?Islam, a estimé le maire de Londres, avant d?ajouter : « El Qaradhaoui est un imam modéré, respecté à travers tout le monde musulman, qui prêche la tolérance et le respect d?autrui et ne partage pas les idées que d?autres lui attribuent. »
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)