Algérie - Revue de Presse

Affaire des otages autrichiens


La Libye établit un contact avec Al Qaïda Maghreb La Libye a établi officiellement, selon l?AFP, un contact dans la nuit de lundi à mardi avec les ravisseurs des deux Autrichiens enlevés le 22 février en Tunisie par la branche d?Al Qaïda au Maghreb. L?ultimatum donné par l?organisation terroriste avait été prolongé à dimanche 23 mars pour permettre la libération de Wolfgang Ebner et de sa compagne Andrea Kloiber. « Je viens d?apprendre que la Libye a pu, par des intermédiaires, établir le contact avec les ravisseurs des deux otages », a déclaré mardi à l?agence française un diplomate libyen s?exprimant sous couvert de l?anonymat. « Les négociations se poursuivront et les otages se portent bien », a-t-il précisé. Selon certaines informations, les ravisseurs et leurs otages se trouvent dans le nord du Mali, mais les autorités de Bamako n?ont officiellement pas confirmé leur présence. Ces dernières semaines, la Libye du colonel Mouammar Kadhafi, qui jouit d?une grande influence dans toute la zone sahélienne, avait participé activement à la libération d?otages maliens et nigériens détenus par des rebelles touareg. En octobre 2006, deux Italiens enlevés par un groupe rebelle avaient été libérés après 53 jours de captivité au Niger, grâce à une intervention libyenne. Selon des sources proches du dossier, la Fondation Kadhafi est chargée de la médiation dans l?affaire des otages autrichiens.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)