Algérie

Affaire des 39 milliards de prêts accordés par la BADR-SBA au «Groupe Benziane»


2 à 10 ans de prison ferme pour les accusés Différé à plusieurs reprises, le procès de l’affaire des crédits de 39 milliards de centimes «accordés de manière illégale» par les agences locales de la BADR au groupe d’entreprises privées Ahmed Benziane, a finalement eu lieu. Le verdict prononcé tard dans la nuit de lundi par le tribunal de Sidi Bel-Abbès s’est soldé par des condamnations à des peines de 2 à 10 ans de prison ferme, assorties d’amendes, à l’encontre de 17 accusés, à savoir A. Benziane, le principal mis en cause dans l’affaire, actuellement hospitalisé dans un établissement spécialisé de la banlieue d’Alger (10 ans et 1 million de dinars d’amende), le directeur de l’unité régionale d’exploitation et le directeur de l’agence locale de la BADR (5 ans et un million de dinars d’amende), deux agents de la banque chargés du portefeuille crédit (3 ans et 3 millions de dinars d’amende), trois commerçants (2 ans et 3 millions de dinars d’amende). Neuf personnes mises en cause également à des degrés divers d’implication, mais actuellement en fuite, ont écopé chacune de 10 ans de prison ferme alors que six autres ont été acquittées par le tribunal dans cette scabreuse affaire qui aura, décidément, défrayé la chronique locale depuis déjà l’automne 2005.Pour rappel, Ahmed Benziane, propriétaire du groupe d’entreprises privées cité, est poursuivi par la justice pour deux principaux chefs d’inculpation «détournement d’un investissement hypothéqué et dilapidation de deniers publics» pour avoir bénéficié d’importants prêts bancaires et aides financières de l’Etat dans le cadre des fonds nationaux de développement de l’agriculture. L’enquête, menée par la police judiciaire de la sûreté de wilaya, évalue le montant des fonds ainsi détournés à près de 39 milliards de centimes.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)