Algérie

ADN

Les 5+5 se concertent à Alger Les techniques d?identification des victimes de catastrophes sont le thème d?une rencontre internationale inaugurée hier matin à l?Institut national de la police criminelle à Saoula. Organisée au niveau des experts des cinq pays de la rive nord de la Méditerranée (France, Italie, Espagne, Portugal et Malte) et les cinq pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie, Libye et Mauritanie), cette rencontre de trois jours est initiée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Le but de cette réunion spécialisée est l?échange d?informations et d?expériences entre les experts des pays du bassin méditerranéen occidental », a déclaré, lors de l?ouverture des travaux, le directeur de la police judiciaire, Mohamed Issoul. Des exposés seront présentés par chaque pays sur les méthodes et les techniques utilisées en de telles circonstances, notamment le recours aux empreintes génétiques ADN. « Notre pays a eu à gérer des catastrophes majeures, à l?exemple des inondations de Bab El Oued de 2001 et le séisme qui a frappé l?Algérois en mai 2003. Nous devons souligner l?élan de solidarité manifesté spontanément par des pays européens dans nos efforts pour l?identification des victimes », a rappelé le proche collaborateur de Ali Tounsi. Celui-ci n?omettra pas de signaler que l?Algérie dispose aujourd?hui d?une grande expérience en la matière. « Nous disposons d?un centre spécialisé dirigé, bien entendu, par des spécialistes avérés », a-t-il ajouté. Les travaux qui se sont poursuivis à huis clos jusqu?à 18h ont porté sur les méthodes prônées par les experts algériens, entre autres lors des attentats terroristes à l?explosif et le crash du Boeing d?Air Algérie à Tamanrasset le 6 mars 2003. Des communications des pays participants étaient également inscrites au menu. Pour la journée d?aujourd?hui, il est prévu de présenter le nouveau laboratoire d?analyse d?empreintes génétiques ADN de la police scientifique algérienne. A l?issue de cette rencontre, recommandée, rappelle-t-on, par les ministres de l?Intérieur des 5+5, un communiqué final sera rendu public.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)