Algérie

Adhésion à groupe terroriste

Deux acquittements et trois peines de 20 ans de prison Accusés dans une affaire d’adhésion à groupe terroriste, deux mis en cause, A.S.et B.S., ont été acquittés, hier, par le tribunal criminel d’Oran. Par ailleurs, la peine de vingt ans par contumace a été retenue à l’encontre de trois prévenus: H.K., B.H. et Gh. A. Ces derniers sont, notons-le, en fuite. Les faits de cette affaire remontent à près de deux années, suite à des informations parvenues aux services de sécurité concernant le recrutement de volontaires désirant aller participer au «djihad suprême» en Irak, mais qui, en fait, visait une «formation terroriste». L’enquête ouverte en ce sens permettra d’arrêter les deux prévenus précédemment cités. Entendus par les éléments sécuritaires, ces deux mis en cause reconnaîtront les faits et donneront des précisions sur leurs activités. Signalons que le premier a été interpellé à Maghnia et le second à Oran. Présentés devant le magistrat instructeur près le tribunal d’Es-Seddikia, ils ont été placés sous mandat de dépôt pour les griefs cités plus haut. Appelés, hier, à la barre, les deux suspects reviendront sur les déclarations faites lors de l’enquête et expliqueront au magistrat de l’audience qu’ils ont été soumis à des pressions pour signer leurs aveux. «Mais, leur rétorquera le juge, devant le magistrat instructeur vous n’avez pas fait mention de telles pratiques». «Si M. le juge, nous avons dénoncé ce comportement agressif mais on n’a pas tenu compte de ce que nous disions». Tout comme ajoutera A.S., le fait que «je sois allé en Syrie pour m’installer ne fait pas de moi un adhérent à ces groupes terroristes». Une thèse qu’adoptera le second accusé. «M. le juge, mon tort, si cela peut être considéré comme tel, est que j’ai étudié la charia’â. Peut-on être condamné pour cela?». Lors de son réquisitoire, le représentant du ministère public a requis la peine de 12 ans de réclusion criminelle. La défense plaidera non coupable. Au terme des délibérations, les mis en cause ont été acquittés alors que la peine de 20 ans, par contumace, a été retenue à l’encontre des trois accusés en fuite.   Hasna Y.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)