Algérie

Activités culturelles à Oran


L’APC veut impulser une nouvelle démarche A l’occasion de la représentation du spectacle «Metzaouedj fi Otla» au Théâtre AEK Alloula, le président de l’APC d’Oran, M. Noureddine Boukhatem ,dans une conversation à bâtons rompus avec les journalistes qui l’assaillaient, a solennellement annoncé que l’APC était disposée et décidée à impulser une nouvelle dynamique pour la relance des activités culturelles à Oran. Une information qui sera confirmée par son chef de cabinet, M. Merine Mustapha, qui, sollicité, tiendra à être plus explicite quant à la nouvelle démarche qu’initie l’équipe de l’APC en charge du dossier culturel et dont les fruits se traduiront vraisemblablement par la concrétisation d’un nouveau projet culturel devant coïncider avec l’inauguration du centre culturel de Haï Daya (Petit Lac) vers la fin de l’année. Notre interlocuteur annoncera que cette nouvelle démarche reposera sur une plus grande implication de tous les centres culturels de la ville par l’intégration et la promotion de nouvelles disciplines, telles que le théâtre, les arts plastiques, la musique, la peinture, qui ont rapport avec leur véritable vocation.Il n’échappe à personne que ces infrastructures, où les formations qualifiantes étaient plus présentes que les activités culturelles et artistiques, se sont avérées au fil du temps des annexes de la formation professionnelle. Pour l’animation de ces nouvelles activités, il est prévu de faire appel aux nombreuses compétences qui activent au sein d’institutions publiques (Théâtre, Beaux-Arts, IRFM..) ou associations culturelles locales. En conférant à ses propres centres culturels une mission d’espaces opérationnels de base pour la relance des activités culturelles dans la ville, l’APC d’Oran se démarque ainsi des vieilles habitudes qui consistaient à sous-traiter ces activités par l’octroi, sur des critères souvent subjectifs, de subventions de projets culturels qui, la plupart du temps, n’ont servi qu’à récompenser les associations les moins dynamiques et les moins probantes.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)