Algérie

Accusé d’association de malfaiteurs et vol qualifié

Le mis en cause écope de 8 ans de réclusion B.H., accusé dans une affaire d’association de malfaiteurs et de vol qualifié, a été condamné hier par la Cour criminelle d’Oran à la peine de huit ans de réclusion. D’autre part, le prévenu B.N, accusé des mêmes faits, a été acquitté. Les faits de cette affaire remontent au 20 juillet de l’année 2005 au niveau de la localité d’El Barki. La victime, K.B, se trouvait au volant de son véhicule lorsqu’elle a été agressée par un groupe de quatre jeunes qui, sous la menace d’une arme blanche, lui subtilisèrent la voiture, une Golf, son téléphone portable ainsi que des effets vestimentaires qui se trouvaient à bord de la voiture. La victime a déposé une plainte et les investigations aboutiront à l’arrestation de deux éléments de ce groupe qui expliqueront que le véhicule qu’ils ont volé a été vendu à une tierce personne habitant la wilaya de Bejaia. Les recherches entreprises permettront de mettre la main sur le véhicule volé qui avait été vendu à 60 millions de centimes. Jugés, les prévenus ont été condamnés. C’est pendant ce procès que B.H. qui se trouvait en fuite a été condamné par contumace à la peine de 20 ans de réclusion. Arrêté dernièrement, B.H a nié les griefs retenus contre lui alors qu’il portait un tee-shirt appartenant à la victime. A propos du pull, le mis en cause dira qu’il l’a acheté. Appelé hier à la barre, B.H. maintiendra ses premières déclarations et réfutera les faits retenus contre lui. Citée, la victime le reconnaîtra en tant que l’un de ses agresseurs. D’autre part, B.N., accusé dans cette même affaire de complicité niera, lui aussi, les accusations portées contre lui. Lors de son réquisitoire, le représentant du ministère public a requis la peine de douze années de réclusion contre les deux mis en cause. La défense des mis en cause plaidera non coupable et demandera l’acquittement de ses mandants. A l’issue des délibérations, B.H. a été condamné à la peine de huit ans de réclusion, alors que son complice a été acquitté.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)