Algérie

Accélération du rythme de croissance

Accélération du rythme de croissance
Le rythme de croissance de la production industrielle du secteur public national, hors hydrocarbures, a accéléré à 3,9 % en 2015 par rapport à 2014 grâce à la reprise de plusieurs industries manufacturières et malgré la baisse de certaines autres, a annoncé hier l'Office national des statistiques (ONS).Le rythme de croissance de la production industrielle du secteur public national, hors hydrocarbures, a accéléré à 3,9 % en 2015 par rapport à 2014 grâce à la reprise de plusieurs industries manufacturières et malgré la baisse de certaines autres, a annoncé hier l'Office national des statistiques (ONS).En 2014, le secteur public industriel, hors hydrocarbures, avait enregistré une croissance annuelle de seulement 1,6 % par rapport à 2013. L'indice de la production industrielle représente l'évolution en volume de la production du secteur public national sur une année.Globalement, le secteur public industriel, toutes activités confondues, a enregistré une croissance de 1,8 % l'année dernière, soit moins qu'en 2014 quand ce taux avait atteint 3,9 %. A l'inverse, le secteur des industries manufacturières seules est passé d'une situation de décroissance en 2014 (-1,3 %) à une situation de croissance en 2015, même si elle très légère (+0,3 %).Par secteur d'activité, c'est l'industrie du textile, bonneterie et confection qui a enregistré la performance la plus importance au cours de l'année précédente en inversant son taux d'évolution qui était de (-0,3 %) en 2014 à 11,1 % en 2015. Cette forte croissance a été engendrée notamment par une reprise record de la branche "fabrication des biens intermédiaires textiles" qui a gagné 25 points en l'espace de douze mois, en passant de -10,4 % en 2014 à +14 % en 2015 ", précise l'ONS.La croissance de la branche "fabrication de biens de consommation textiles" a, par contre, ralenti en baissant à 5,5 % en 2015 contre 28,6 % en 2014. Quant aux industries diverses, elles ont affiché une croissance à la hausse en 2015, passant de -1,5 % en 2014 à 4,4 % l'année dernière.De même, l'industrie des matériaux de construction, céramique et verre a enregistré une évolution positive de l'ordre de 3,8 % en 2015 contre seulement 0,1 % une année auparavant. En outre, les industries sidérurgiques, métallurgiques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE) ont marqué une forte évolution en 2015, passant d'une décroissance de 14,4 % en 2014 à une croissance de 1,1 % l'année précédente.En 2014, le secteur public industriel, hors hydrocarbures, avait enregistré une croissance annuelle de seulement 1,6 % par rapport à 2013. L'indice de la production industrielle représente l'évolution en volume de la production du secteur public national sur une année.Globalement, le secteur public industriel, toutes activités confondues, a enregistré une croissance de 1,8 % l'année dernière, soit moins qu'en 2014 quand ce taux avait atteint 3,9 %. A l'inverse, le secteur des industries manufacturières seules est passé d'une situation de décroissance en 2014 (-1,3 %) à une situation de croissance en 2015, même si elle très légère (+0,3 %).Par secteur d'activité, c'est l'industrie du textile, bonneterie et confection qui a enregistré la performance la plus importance au cours de l'année précédente en inversant son taux d'évolution qui était de (-0,3 %) en 2014 à 11,1 % en 2015. Cette forte croissance a été engendrée notamment par une reprise record de la branche "fabrication des biens intermédiaires textiles" qui a gagné 25 points en l'espace de douze mois, en passant de -10,4 % en 2014 à +14 % en 2015 ", précise l'ONS.La croissance de la branche "fabrication de biens de consommation textiles" a, par contre, ralenti en baissant à 5,5 % en 2015 contre 28,6 % en 2014. Quant aux industries diverses, elles ont affiché une croissance à la hausse en 2015, passant de -1,5 % en 2014 à 4,4 % l'année dernière.De même, l'industrie des matériaux de construction, céramique et verre a enregistré une évolution positive de l'ordre de 3,8 % en 2015 contre seulement 0,1 % une année auparavant. En outre, les industries sidérurgiques, métallurgiques, mécaniques, électriques et électroniques (ISMMEE) ont marqué une forte évolution en 2015, passant d'une décroissance de 14,4 % en 2014 à une croissance de 1,1 % l'année précédente.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)