Algérie - Revue de Presse

Abou Dhabi



Exposition idex 2005 Armes et gros contrats en perspective Placé sous haute surveillance, ce rendez-vous militaire annuel a vu la participation de près de 905 entreprises d?armement et de 68 pays, dont 45 pays arabes, venus exhiber leurs derniers « jouets militaires » et tenter de décrocher des contrats de vente avec les monarchies arabes. Avions de chasse, systèmes de radar performants, avions sans pilote, moyens de transmission dernière génération, robots, chars intelligents..., les géants de l?armement n?ont pas lésiné sur les moyens. L?Allemagne et la Grande-Bretagne sont respectivement les pays les plus représentés dans cette exposition avec, notamment, 55 entreprises pour le premier et 45 pour le second. Viennent ensuite les Etats-Unis et la France qui ne désespèrent pas de nouer des contacts. Dans son discours d?ouverture, le gouverneur des Emirats et chef suprême des armées, Khalifa Ben Zayed, a indiqué que cette manifestation militaire « est un message de paix à tous nos voisins du Golfe et à tous les autres pays qui cherchent à consolider la paix et la sécurité au niveau interne », mais d?avertir qu?« il ne suffit plus de développer aujourd?hui une politique basée sur le pacifisme et la neutralité, il est plutôt impératif de se doter de moyens militaires nécessaires pour défendre et conserver cette paix en luttant, notamment, contre le terrorisme qui frappe à nos portes ». Son ministre de l?Education, Nahyan Ben Mubarek, n?a pas manqué d?abonder dans le même sens. Dans un discours prononcé devant de nombreux ministres de la Défense et experts militaires arabes et occidentaux au sommet consacré à la défense commune des pays du Golfe, il a souligné que « les enjeux sécuritaires auxquels est confrontée la région intéressent le monde entier ». « Et cette exposition, a-t-il soutenu, vient à point nommé car elle constitue la meilleure occasion pour échanger les idées et les stratégies militaires les plus propices pour lutter contre le terrorisme. » Et d?informer : « Nous suivons de près l?évolution de la situation politique et sécuritaire en Irak car elle est déterminante pour notre propre sécurité et celle de nos voisins. » L?argument a été repris sans ambages par le docteur Andore Stewart, professeur à l?université de Londres, qui a prétexté « la poursuite de la détérioration de la situation sécuritaire irakienne par le fait que la lutte contre les taliban en Afghanistan n?a pas été menée à terme », se demandant même « si réellement la guerre contre l?Irak a apporté ses fruits ou, au contraire, a envenimé les choses ». De son côté, cheikh Maktoum, gouverneur de Dubaï et vice-ministre de la Défense émirati, a souligné que le « terrorisme ne menace pas un pays précis, mais le monde entier. C?est pour cela qu?il est nécessaire de coordonner nos efforts dans le cadre d?une stratégie globale et commune entre tous les pays du Golfe ». Par ailleurs, le salon était à peine ouvert que les contrats commençaient à pleuvoir. C?est le cas des Emirats arabes unis qui ont déjà signé avec plusieurs pays occidentaux différents contrats estimés à 400 millions de dollars. La première livraison est prévue en mai prochain. Elle concerne 16 avions de chasse de marque F16 Block sur les 80 commandés.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)