Algérie

À quelques heure de la clôture de dépôt des candidatures


Le bras de fer MJS-FAF continue Aujourd?hui à 17h sera clos le dépôt de candidatures à l?élection au poste de président de la Fédération algérienne de football (FAF). A vingt quatre heures du délai fixé, la commission de recueil des candidatures, présidée par Saïd Amara, n?avait enregistré aucun dépôt. Dans le cas où il n?y a aucun candidat, l?assemblée générale élective, prévue le 22 décembre 2005, sera reportée de quelques semaines, c?est-à-dire au début de l?année prochaine. Justement, des parties évoquent la possibilité du report de l?assemblée générale élective par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Interrogé sur le sujet, un membre de l?assemblée générale a fait le commentaire suivant : « Cette éventualité ne peut se concrétiser que si la tutelle trouve un argument juridique conforté par la justice. Nous sommes loin de ce cas de figure parce-que les responsables de la FAF ont pris soin de se prémunir contre ce type de réaction. » En clair, le cheminement suivi durant toute la phase de préparation de l?assemblée générale a obéi, scrupuleusement, aux règles édictées par les statuts de la fédération. Selon notre interlocuteur, l?assemblée générale s?est blindée et prémunie, en même temps, contre ce type de réaction. Selon d?autres sources proches du dossier, la FAF ne risque pas d?être prise au dépourvu sur ce chapitre puisqu?elle a pris ses dispositions au plan juridique. Le bars de fer FAF-MJS est reparti pour un autre tour. Consciente de toutes ces données, la tutelle a pris le devants en adressant à la FAF, ainsi qu?à onze autres fédérations, une correspondance les enjoignant de procéder, sans délai, à la mise en conformité de leurs statuts à la lumière du décret 04-405. La FAF, première partie visée par la mise en conformité des nouveaux statuts, a fait savoir à son correspondant que le nouveau décret lui confère le droit et un délai d?un an pour se mettre à jour avec le texte. Aujourd?hui, plus aucun doute ne subsiste sur ce qui guette la FAF dès que les nouveaux statuts entreront en vigueur. La FIFA prononcera la suspension de la FAF, chose que de nombreux acteurs et observateurs écartent ou minimisent. L?avenir lèvera le voile sur cette question qui divise l?opinion sportive.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)