Algérie

A la veille du «Wouqouf de Arafat»


Plus de 1,5 million de fidèles à la Mecque Plus de 1,5 million de fidèles sont déjà arrivés en Arabie saoudite pour participer au grand pèlerinage annuel à La Mecque, dont les rites commencent jeudi, ont annoncé hier les autorités saoudiennes. Dans un communiqué publié par l’agence officielle Spa, la Commission centrale saoudienne du Hadj précise que, jusqu’à dimanche, 1.526.603 fidèles sont entrés dans le royaume pour le pèlerinage de cette année. Aux fidèles venus de l’étranger s’ajouteront les Saoudiens et les résidents étrangers du royaume souhaitant effectuer le pèlerinage à La Mecque, ce qui porte généralement à quelque 2 millions le nombre de pèlerins chaque année. Si aucun incident majeur n’a été signalé jusqu’à présent parmi les fidèles, 202 d’entre eux, malades ou âgés, sont toutefois décédés, notamment des suites de malaises cardiaques, selon un bilan fourni par la Commission du Hadj. Quelque 9.600 agents médicaux et paramédicaux ont été mobilisés et 21 hôpitaux ont été installés à La Mecque et Médine, les deux Lieux saints de l’islam, pour le pèlerinage annuel, a indiqué le ministère de la Santé. Le ministre saoudien de l’Intérieur, le prince Nayef Ben Abdel Aziz, président de la Haute commission du Hadj, doit inspecter, aujourd’hui, le dispositif de sécurité à La Mecque, où il assistera à un défilé des forces de sécurité et de la défense civile déployées. Le pèlerinage débutera jeudi à Mina, une vallée proche de La Mecque, où se rassemblent les fidèles. Vendredi à l’aube, ils se dirigeront vers le mont Arafat, moment fort du Hadj: en haut et aux abords de cette colline, ils passeront la journée à prier et implorer le pardon de Dieu. L’attente des pèlerins en cet endroit symbolise l’attente du Jugement dernier. Les fidèles reviendront ensuite à Mina pour immoler une bête, généralement un mouton, marquant l’Aïd Al-Adha, la fête du Sacrifice (qui rappelle celui d’Ibrahim), célébrée samedi. Puis ils passeront deux autres jours à Mina pour le rite de la lapidation des stèles symbolisant Satan, marquant la volonté de renoncer au mal.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)