Algérie

A l’arrêt depuis trois ans

Les travaux de réhabilitation reprendront bientôt dans 11 cités Pratiquement à l’abandon depuis trois années, les travaux d’aménagement dans onze cités de la ville d’Oran vont bientôt être repris. C’est, dans tous les cas, ce que nous apprenons auprès du service de l’OPGI, en charge de cette importante opération. A l’origine de l’interruption des travaux, nos sources évoquent des problèmes de financement. De même source, l’opération concernera plusieurs des 23 cités inscrites dans l’agenda des travaux de réparation et de réhabilitation. A ce sujet, on rappelle que les travaux engagés dans 8 cités, dont Mouloud Feraoun, El-Hayat, Sayam Mohamed, Maffal et autres, n’avaient pas encore été terminés au moment de leur livraison. D’autre part, on signale qu’en plus des cités préalablement programmées, il a été décidé que les travaux s’étendront à cinq autres où la dégradation du cadre de vie a atteint l’intolérable. Concernant le calendrier, nos interlocuteurs assurent que les travaux, qui concernent des cités dépourvues d’ascenseurs et où les défectuosités du réseau d’assainissement posent problème, seront lancés avant la fin de l’année en cours. A la faveur de ces travaux, ces cités seront dotées d’équipements de loisirs pour les enfants et d’espaces verts, entre autres. Pour rappel, contrairement à ce qui a été avancé par certains titres, le projet de réhabilitation de la cité des Amandiers, qui devait être réalisé avec le concours de techniciens allemands, n’a toujours pas été terminé. En effet, traînant depuis 1997, les travaux au niveau du bâtiment A.2 ont été interrompus au grand dam des habitants qui craignent pour la sécurité de leurs enfants. L’entreprise en charge de ces travaux au niveau des blocs A, C et D ayant plié bagage, l’OPGI a invité les citoyens à terminer, à leurs frais, les travaux et leur a remis des documents à cet effet. Cependant, l’Etat, par la voix du ministre de l’Habitat, s’étant engagé à réaliser les travaux à charge pour les bénéficiaires de contribuer à hauteur de 20%, les citoyens s’en tiennent à cet engagement officiel. A ce jour, sur les 1016 logements à traiter, seuls 12 ont été réhabilités. On assure que les travaux devant être engagés dans les cités sus-désignées commenceront au cours du 4è trimestre de l’année en cours et offriront 3000 postes de travail. Aïd A. & N.M.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)